Breaking News

#Corse #Législatives2012 – les enjeux de la 2e circonscription de Corse-du-Sud

Très étendue en superficie, la 2e circonscription de Corse-du-Sud a la particularité d’englober le 6e canton d’Ajaccio, avec des implications économiques et politiques. 

Pas moins de 12 cantons et 75 communes pour 71 054 habitants et 55 767 électeurs composent cette deuxième circonscription de Sartène/Porto-Vecchio, ancrée à droite depuis sa création en 1976, mais pour laquelle l’élection pourrait cette fois se jouer dans un mouchoir de poche. Il ne faut en tout cas pas chercher bien loin sa particularité évidente : elle englobe, contre toute logique à première vue, le canton urbain d’Ajaccio VI, ainsi que Porticcio et Coti-Chiavari.

Un découpage administratif qui peut avoir des répercussions politiques. Il accentue en tout cas la bipolarité du territoire électoral : à la fois urbain et rural, de l’intérieur et de bord de mer… Avec ces quelque 23 000 personnes, dont environ 10 000 électeurs ainsi rattachés à un territoire où la plus grosse commune, Porto-Vecchio, en compte quasiment autant en population seulement, le canton ajaccien attise toutes les convoitises.

De fait, le paysage économique est également scindé entre le tourisme, les services, les activités des trois ports de Propriano, Porto-Vecchio et Bonifacio, de l’aéroport de Figari et l’agriculture. Des attentes différentes qui appellent des discours forcément adaptés à ces réalités qui sont aussi la richesse d’une entité somme toute homogène… Car l’influence de l’agglomération ajaccienne est nettement perceptible, hormis pour le versant tyrrhénien, l’espace porto-vecchiais, aux tendances plus autonomes ou se tournant vers l’aire bastiaise

Suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: