X

Mardi dernier, en session de l’assemblée départementale, Ange Fraticelli n’a pas manqué de surprendre ses collègues en… refusant l’inscription de nouveaux crédits au profit du canton de Moita-Verde dont il est le conseiller général. Pour Corse-Matin, l’intéressé s’est expliqué plus longuement sur sa position qu’il juge constructive et cohérente sur un territoire où les attentes sont de plus en plus pressantes en matière de rénovation du réseau routier.

– Un élu qui refuse des moyens financiers, c’est quand même inhabituel ?
Mes collègues ont peut-être interprété mon geste de cette façon, mais ma démarche n’a rien à voir avec un refus pur et simple de voir de nouveaux crédits inscrits sur un canton où la population attend l’engagement de ce qui est programmé depuis 2006. J’ai simplement dit : « Achevons ce qui est déjà inscrit et voté, nous verrons ensuite ce qui s’imposera ».

 

source et suite de l’interview

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)