X

« Jeudi dernier, le ministère de l’éducation adressait un mail aux présidents de jury de Capes pour l’occitan, le corse, le basque, le catalan et le breton pour annoncer que les concours ne serait pas ouvert pour la session 2012. Devant le mouvement d’opposition naissant, le ministère a finalement indiqué hier que les concours resteraient finalement ouverts … » ont indiqué les dirigeants du Parti occitan.

« Cet imbroglio montre bien les contradictions du gouvernement sur les langues régionales : d’un coté, un affichage politique de soutien aux langues régionales en tant que patrimoine de la France, de l’autre, aucune mesure concrète qui permette de modifier la donne pour la transmission et le renouveau des langues minorisées. A l’heure actuelle, nous ne savons pas si les 4 postes de Capes d’occitan ouverts l’an passé seront tous reconduits, alors qu’en 2003, ce sont 17 postes qui étaient ouverts et que les besoins n’ont pas diminué » soulignent les occitanistes.

« L’éducation bilingue français – occitan, tout comme l’enseignement optionnel de l’occitan est une opportunité pour nos enfants, un atout pour développer le multilinguisme. Cette richesse linguistique ne peut être réduite à néant pour des raisons purement comptables » estime le PO. Les conseillers régionaux du Partit Occitan demandent au gouvernement de « s’engager avec les collectivités régionales pour développer cet enseignement » .

http://www.toulouse7.com/2011/05/19/les-occitanistes-demandent-un-developpement-de-lenseignement-de-loccitan/

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)