Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – C’est à partir du 4 juin devant la cour spéciale de Paris que comparaîtront douze nationalistes corses. Les douze accusés, qui totalisent le chiffre impressionnant de plus de 13 000 jours de détention préventive, devront affronter un procès fleuve qui durera environ 45 jours.

Un procès difficile pour les familles donc qui se déroulera dans le contexte très particulier d’une alternance politique mais devant une cour spéciale constituée, c’est important de la préciser, du temps de l’ancien pouvoir politique. Un contexte qu’a voulu mettre en évidence l’Associu Sulidarità qui va beaucoup s’investir à l’occasion de ce procès.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Hè à partasi di u 4 di ghjunghju davanti a corti spiciali di Parighji chì passarani dodici naziunalisti corsi. I dodici accusati, chì raprisentani u sciffru sprupusitatu di più di 13 000 ghjorni di ditenzioni pruvisoria, ani da essa cunfruntati à un prucessu longu di à pocu pressu 45 ghjorni. Un prucessu difficiuli pà i famighji dunqua chì si tinarà ind’u cuntestu assai particulari di un’alternenza pulitica ma davanti una corti spiciali custituita, ed hè impurtanti di pricisà la, à l’ora di l’ecchisi puteri puliticu. Un cuntestu ch’ellu hà vulsutu metta in evidenza l’Associu Sulidarità chì s’hà da impegnà assai à l’uccasioni di issu prucessu quì.

Écoutez Dumè Tafani.

DOSSIER PROCES DU 4 JUIN SUR CORSICA INFURMAZIONE

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :