X

Oroitz Gurrutxaga Gogorza, chef présumé de l’appareil militaire de l’ETA, et Xabier Aranburu, son adjoint, ont été arrêtés à Cauna, dans les Landes.

photo d'archive : répression

Le chef présumé de l’appareil militaire de l’organisation armée basque ETA et son adjoint ont été arrêtés dimanche après-midi dans les Landes par des policiers français et espagnols, a indiqué le ministère espagnol de l’Intérieur.

Des enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) et des policiers espagnols ont interpellé Oroitz Gurrutxaga Gogorza, chef présumé de l’appareil militaire de l’ETA, et Xabier Aranburu, son adjoint, à Cauna (Landes) vers 15h30.

Les deux suspects, qui ont été placés en garde à vue au commissariat de Bayonne, circulaient dans une voiture volée avec une fausse immatriculation et étaient munis d’armes de poing chargées et d’un véhicule.

Le ministère de l’Intérieur soupçonne que « leur présence à tous les deux dans le sud de la France pourrait s’expliquer par des rendez-vous fixés avec de futures recrues de l’ETA ». Oroitz Gurrutxaga, âgé de 30 ans, était chargé de recruter de nouveaux membres pour renforcer les rangs du groupe, selon le ministre.

Les autorités espagnoles considèrent Aramburu comme le responsable de « divers attentats commis à l’aide d’engins explosifs » au Pays Basque sud en 2008, notamment une attaque à la voiture piégée contre un commissariat de police basque à Ondarroa qui avait fait plusieurs blessés.

L’organisation armée basque a annoncé le 20 octobre dernier la fin définitive des violences mais n’a pas déposé les armes et ne s’est pas dissoute.

http://www.eitb.com/fr/infos/politique/detail/894044/le-chef-militaire-presume-eta-son-adjoint-arretes-landes/

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)