Produit CORSU E RIBELLU

X

Machine arrière. La question des langues régionales est manifestement suffisamment sensible pour que des décisions (administratives?) soient très vite révisées. Rappel des faits. Jeudi dernier, Philippe Santana, inspecteur d’académie chargé du dossier des langues régionales au ministère de l’Éducationnationale, adressait un mail aux présidents des jurys de Capes pour le corse, le breton, le catalan, le basque et l’occitan. «Les arbitrages concernant la session 2012 des concours me sont parvenus. Le concours dont vous assuriez la présidence cette année ne sera pas ouvert pour la session qui vient. Vous m’en trouvez désolé.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU