Produit CORSU E RIBELLU

X

Une élection législative peut-elle perturber la mission d’un exécutif municipal ? Au regard de ce qui se dessine sur la commune de Ghisonaccia, l’observateur serait tenté de répondre par l’affirmative. Au sein du conseil municipal, les intéressés semblent malgré tout vivre la situation dans la sérénité.

Le contexte révèle pourtant une grande curiosité. Maire depuis 2008, Francis Giudici se dit encore et toujours de sensibilité libérale quand on l’interroge sur le sujet. Il assume pour autant son ralliement à la cause de Paul Giacobbi. Un positionnement qui date de son premier mandat de conseiller général de Ghisoni pendant lequel il avait rejoint la majorité départementale alors drivée par l’actuel président de l’exécutif territorial. Francis Giudici assume complètement cet engagement dans le cadre de la campagne des législatives. « J’ai même une autre raison de le faire, car Joseph Castelli, suppléant de Paul Giacobbi, est l’actuel président du conseil général. »

Il était aux côtés de Paul Giacobbi récemment, lors de quelques réunions publiques. Il prépare personnellement un grand meeting du député sortant de la 2e circonscription de Haute-Corse sur sa propre commune. Le maire de Ghisonaccia compte pourtant parmi les candidats déclarés… l’un de ses adjoints.

Suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :