Produit CORSU E RIBELLU

X

Selon la note de conjoncture immobilière des Notaires de France (mai 2012), la Corse connaît une véritable explosion des prix : les variations entre les derniers trimestres 2010 et 2011 accusent une hausse de 12% en Corse-du-Sud et 25% en Haute-Corse (tous biens confondus) !

Observons que cette hausse vertigineuse est d’autant plus inquiétante qu’elle fait figure d’exception : selon la même note de conjoncture, la France connaîtrait à l’inverse un ralentissement des prix, notamment dans l’ancien.

Cette situation est extrêmement alarmante et doit conduire les élus insulaires à prendre rapidement leurs responsabilités, faute de quoi les Corses serons purement et simplement chassés de leur terre dans les délais les plus brefs.

Le groupe Corsica Libera rappelle qu’il est aujourd’hui le seul à s’être prononcé sans ambiguïté pour un dispositif de citoyenneté corse, seul en mesure d’enrayer ce phénomène. Ce dispositif est aujourd’hui à l’étude au sein de l’Assemblée territoriale, mais le temps presse et joue contre les Corses.

Compte tenu de l’urgence, Corsica Libera demande qu’il soit donné à ce dossier une priorité absolue, personne ne pouvant ignorer aujourd’hui l’ampleur et le caractère dramatique des mécanismes actuellement à l’œuvre.

Corsica Libera a adressé à ce sujet une question orale au Conseil exécutif, qui sera traitée lors de la prochaine réunion de l’Assemblée de Corse.

Pour le groupe Corsica Libera,

Jean-Guy Talamoni

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :