Le LAB condamne la décision de l’Etat français de procéder au référendum en Kanaky – Nouvelle Calédonie – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte internationale – Publié le 23 novembre 2021) L’objectif de maintenir la date du référendum est une véritable provocation politique, et il révèle une fois de plus l’entêtement de l’État français, et sa vision du dialogue et de l’exercice démocratique.

Depuis des années, LAB et le syndicat USTKE de Kanakia sont liés à la lutte pour l’indépendance ; la lutte pour que les travailleurs vivent dans la dignité et pour que nos peuples puissent décider librement. LAB a toujours suivi de très près ce qui se passe à Kanakia, et a soutenu sa lutte pour la libération nationale et sociale dès le début.

Les habitants de Kanakia, comme du Pays basque, paient cher les décisions du gouvernement de l’État français. Au nom d’une austérité croissante, le service public de santé s’affaiblit et les conséquences sont très graves : mauvais service aux usagers, fatigue du personnel, décès de nombreuses personnes…

Le syndicat LAB veut rendre hommage aux camarades de l’USTKE décédés ces derniers mois et salue à travers ces lignes leur travail inlassable. La mort de ces militants a causé une grande tristesse au sein du syndicat LAB.

En revanche, le gouvernement français tente une nouvelle fois de s’imposer comme force colonisatrice en Kanakia, pour tenter d’imposer un référendum le 12 décembre. Une fois de plus, il allume d’autres feux et tente de diviser la ville de Kanakia. Si le référendum devait se poursuivre, le gouvernement français serait seul responsable de toutes les conséquences du référendum, et devrait donc assumer la responsabilité de toutes les conséquences.

Bien que le Pays Basque et Kanakia soient à des milliers de kilomètres, nous suivons toujours de très près le processus politique de Kanakia et nous savons très bien ce qui est en jeu. Le syndicat LAB exprime son plein soutien au peuple de Kanakia et notamment au syndicat USTKE dans la lutte pour l’autodétermination.

Dans cette optique, compte tenu de la gravité de la situation sanitaire liée au COVID 19, nous tenons à réaffirmer notre plein soutien à la juste demande de report du référendum. L’objectif de maintenir la date du référendum est une véritable provocation politique, et révèle une fois de plus l’entêtement de l’État français, et sa vision du dialogue et de l’exercice démocratique. A cet égard, nous soutenons l’appel à l’indépendance kanakienne pour ne pas participer au référendum.

LAB 16.11.2021

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: