Breaking News

#FàSucetà de la liste #FàNazione « Social, santé, logement, handicap, égalité femmes/hommes » #Corse #Territoriales2021

(Unità Naziunale – Lutte Institutionnelle – Publié le 11 juin 2021 à 10h30) Projet et propositions de la liste Fà Nazione de corsica libera portée par Jean-Guy Talamoni :

 

 

• Doter notre pays d’un système de santé moderne et pérenne digne du XXIème siècle

• Obtenir le transfert de la compétence santé à la Collectivité de Corse

• Créer un CHU multisite en Corse

• Choisir notre propre stratégie anti-covid

• Résorber intégralement le déficit des Hôpitaux de Corse par l’Etat, via des dotations affectées et le financement des plans de modernisation afin de restaurer leur capacité d’autofinancement devant leur permettre à l’avenir de se moderniser sur leurs propres ressources

• Prendre en compte le surcoût de fonctionnement des structures hospitalières lié à l’insularité et ajuster le coefficient géographique de 11% à 15%

• Créer une Assistance Publique des Hôpitaux de Corse visant à assurer un maillage essentiel pour la proximité des soins et la prise en charge de la première urgence sanitaire

• Négocier la création d’un nouvel Hôpital sur Bastia

• Négocier la création d’un Hôpital en plaine orientale

• Mettre en place de services d’urgence permettant aux populations rurales d’avoir accès à un médecin H24

• Mettre en place un Pet Scan disposant d’une caméra sur Aiacciu et d’une caméra sur Bastia afin de préserver l’indispensable égalité territoriale d’accès aux soins des Corses

• Mettre en place un cyclotron sur Corti visant à produire les radioisotopes nécessaires aux examens de Pet Scan mais dont l’objectif est aussi de renforcer et de développer la recherche fondamentale à l’Université de Corse (biochimie, médecine nucléaire…)

• Avoir une réelle politique de prévention et de lutte contre la drogue :

    • Suivre l’évolution des pratiques addictive en Corse, renforcer la synergie des acteurs impliqués dans la lutte contre la consommation de stupéfiants,
    • Mettre en place une véritable politique financière incitative en faveur des pratiques sportives et culturelles
    • Appuyer les actions de sensibilisation notamment en milieux scolaires en y associant les parents d’élèves pour les aider à détecter l’addiction de leur enfant.
    • Amplifier les actions d’insertion sociale et d’amélioration du cadre de vie dans les quartiers prioritaires.

• Renforcer le dispositif Primura « Prima Urgenza è Assistenza” : Formation aux gestes de premiers secours

• Financer sur les fonds de la CDC, la prise en charge du second accompagnant d’enfants malades

• Continuer le combat pour faire inscrire dans la loi la prise en charge du second accompagnant d’enfants malades

• Elaborer un cadre autorisant la prise en charge des frais de transport, hébergement et restauration pour les accompagnants des malades, mineurs ou adultes

• Positionner la Corse comme territoire d’expérimentation du Revenu Universel

• Favoriser le développement du Fonds de dotation Corsica sulidaria

• Intégrer l’expérimentation Territoire zéro chômeur de longue durée pour atteindre l’objectif de zéro chômeur de longue durée en Corse. Toutes les personnes privées durablement d’emploi où qu’elles se trouvent en Corse, doivent avoir les mêmes chances de pouvoir se porter volontaires. C’est pourquoi, la Collectivité mettra à disposition des territoires désireux de participer à l’expérimentation, son ingénierie ainsi que les moyens humains et financiers nécessaires.

    • Améliorer les conditions de travail des salariés du secteur de l’aide à domicile et le service rendu aux personnes âgées ou handicapées :
    • Appliquer les mesures votées par l’Assemblée de Corse sur proposition de Jean-Guy Talamoni (hausse des salaires, comptabilisation des heures invisibles, accession à un temps de travail choisi, prise en compte de l’intégralité des frais professionnels, renforcement des formations, développement de la représentation syndicale, entre autres).
    • Créer un comité de suivi et d’évaluation des SAAD pour apprécier la mise en œuvre des propositions suscitées).

• Rendre effective l’inclusion des personnes en situation de handicap à travers :

    • La réalisation de travaux d’aménagements pour l’accessibilité des personnes handicapées, dans tous les lieux appartenant, étant loués ou dépendant de la Collectivité de Corse. Ces aménagements ne se réduiront pas à la seule mobilité physique mais incluront également les réalisations permettant l’inclusion des personnes en situation de handicap sensoriel, mental, cognitif ou psychique.
    • La création par la Collectivité d’un portail internet s’adressant aussi bien aux personnes handicapées (droits, formations) qu’à leurs aidants et faisant par exemple, le lien avec les employeurs désireux d’inclure des personnes handicapées dans leurs entreprises.
    • L’augmentation des places d’accueil pour les adultes handicapés.
    • Le développement d’une démarche « Territoire zéro exclusion handicap » menée par la Collectivité sur toute la Corse s’inspirant de la démarche «Territoire zéro chômeur de longue durée » pour la méthode (bottom-up) et en complémentarité pour la mise en œuvre.

• Etendre l’action et l’effectivité de la Carta ritirata, dispositif permettant d’augmenter le pouvoir d’achat des retraités

• Rendre effective l’application de la Charte en faveur de l’emploi local, et en élargir le nombre de signataires

• Favoriser la montée en charge du dispositif de micro-crédit

Pour le pouvoir d’achat des Corses :

  • Permettre l’accès à des produits alimentaires à bas prix et de qualité en
  • Augmentant la production locale pour réduire les importations et permettre une baisse des prix
  • Développant les cantines aux menus biologiques et aux produits beaux
  • Généralisant la charte signée avec les grandes surfaces à de nouveaux commerces
  • Veillant à la bonne communication de la mesure au sein des grandes surfaces
  • L’élargissant à de nouveaux produits issus de l’agriculture biologique
  • À court terme, en réduisant des coûts de transport se répercutant sur le panier du ménage (en étant favorable à la suppression du seuil de revente à perte, en alignant les coûts du transport maritime à ceux du transport routier de la France)

Pour le pouvoir d’achat des Corses : Lutter contre la cherté des carburants

    • Entrer au capital des dépôts pétroliers
    • Obtenir l’encadrement des prix
    • Lutter poix une fiscalité adaptée et la suppression de la TlRIB qui pénalise injustement les Corses
    • Développer la mobilité verte.

Pour le pouvoir d’achat des Corses : Faire baisser la facture énergétique en augmentant les aides en faveur des travaux de rénovation permettant d’isoler les logements.

• S’engager pour l’égalité entre les femmes et les hommes

• En faveur des mères qui travaillent : création de 500 places de garde d’enfants supplémentaires durant la mandature, avec horaires aménagés en fonction des activités professionnelles

• En faveur des femmes qui travaillent : application de la conditionnalité «égalité femmes-hommes» dans l’attribution de marchés publics

• En faveur des femmes en danger et en rupture familiale : extension du nombre de logements d’urgence, mise à disposition de chambres et propositions de séjours de répit

• Créer un « Serviziu pè u cumunu » pour les jeunes afin de renforcer la cohésion de la société corse

• Être propriétaire chez soi : obtenir le Statut de résident

• Instituer une « résidence administrative et fiscale» fondée sur la résidence effective ou le Centre des Intérêts Matériels et Moraux (CIMM) afin de ne pas pénaliser la diaspora

• Créer une taxe spécifique sur les résidences secondaires appartenant aux personnes physiques ou morales n’ayant aucun lien avec la Corse, les maisons patrimoniales des résidents corses (définis selon la « résidence administrative et fiscale » ou la notion de CIMM) en seraient exonérées

• Mettre en œuvre des dispositifs et des conditions facilitant l’accession à la propriété des actifs travaillant en Corse, par exemple l’habitat participatif :

  • Intégration de l’habitat participatif dans les programmes locaux de l’habitat.
  • Fléchage de terrains « habitat participatif » en réservant des parcelles dans le cadre d’opérations d’aménagement.
  • Développement de projets en autopromotion ou adossés à un bailleur social
  • Promotion du dispositif (campagne de sensibilisation, organisation de manifestations) et mise à disposition des particuliers par la Collectivité de Corse d’une ingénierie de montage de projets.

• Imposer les dispositifs liés au critère de résidence dans les politiques publiques du logement comme Corsica libera l’a obtenu pour le dispositif « Una casa per tutti, una casa per ognunu »

• Réviser les conditions d’attribution des logements sociaux afin que les ménages corses les plus modestes soient prioritaires

• Assurer la transparence entière de la procédure d’attribution des logements sociaux.

• Mettre en place d’une politique de rénovation énergétique.

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: