Breaking News

Clip de campagne, profession de foi et programme, le triptyque de la liste #FàNazione de @Corsica_Libera – #Corse #Territoriales2021

(Unità Naziunale – Lutte institutionnelle – Publié le 8 juin 2021 à 15h45) Voici le programme, la profession de foi et le clip de campagne CSA publié sur France 3 Corse Via Stella :

 



Les propositions de Fà Nazione

Mettimu in ballu e nostre decisione
Reinventemu u raportu di forza cù Parigi.
Guvernemu a Corsica.

VUTATE CORSICA LIBERA

Fà Nazione

CORSICA LIBERA

 

La situation actuelle a appris aux Corses qu’ils ne devaient compter que sur eux-mêmes, sans rien attendre de l’Etat français. Le fait démocratique et majoritaire indiffère la France. La revendication autonomiste formulée par les seuls moyens institutionnels, même s’appuyant sur une majorité absolue des  Corses, demeure illusoire car Paris y oppose inlassablement les termes de sa constitution. La stratégie des autonomistes a suscité de l’espoir, mais elle arrive à bout de souffle, au bout de son utilité historique.

Les prochaines élections seront pour les Corses l’occasion de changer de stratégie. Les déceptions des cinq années écoulées ne doivent laisser de place ressentiment, ni à la division, mais à l’action.

Les élections des 20 et 27 juin doivent nous conduire aux commandes de l’île. Les Corses doivent avoir le choix entre la gestion d’une région française et le gouvernement de la nation corse.

❌FÀ NAZIONE
DEPASSER LES REFUS

❌ Refus de reconnaître constitutionnellement les droits des Corses
❌ Refus du statut de résident
❌ Refus d’un statut fiscal et social
❌ Refus de la coofficialité et censure de la loi Molac
❌ Refus d’appliquer l’article 174 du Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne
❌ Refus du publier un décret pour la prise charge du second accompagnant des enfants malades
❌ Refus de doter la Corse d’un Centre Hospitalier Universitaire
❌ Refus d’encadrer les prix des carburants
❌ Refus de rapprocher les derniers prisonniers politiques

Les Corses doivent choisir d’agir et d’arracher par eux-mêmes des pans de souveraineté.

Avec Corsica libera, la liste conduite par Jean-Guy Talamoni, #FàNazione c’est dépasser tous les refus par des solutions :

FÀ NAZIONE
DIFENDE, CAMBIÀ, INNUVÀ

20 PROPOSITIONS
À mettre immédiatement en œuvre

1. Ouvrir un Centre Hospitalier Universitaire, un CHU multisite, et accéder à la maîtrise par la Corse des politiques de Santé Publique
2. Mettre en production les espaces stratégiques agricoles pour tendre vers l’indépendance alimentaire.
3. Atteindre l’indépendance énergétique grâce aux énergies renouvelables et décarbonées le plus rapidement possible, avant 2040
4. Assurer la maîtrise publique de l’eau et des déchets
5. Entrer au capital des dépôts pétroliers pour encadrer les prix
6. Mener un développement durable, social et écologique, pour offrir des emplois valorisants à notre jeunesse
7. Diversifier l’économie en encourageant l’émergence de nouvelles filières tout en soutenant les secteurs porteurs de notre économie
8. Obtenir un statut fiscal et social pour soutenir l’économie corse (jeunes, ménages. TPE…)
9. Protéger les enfants, le parcours des actifs, les personnes âgées, précaires et en situation de handicap
10. Ouvrir des écoles immersives financées par la Collectivité de Corse
11. Répondre à l’urgence climatique et écologique
12. Doubler l’investissement public en recherche et développement
13. Développer le numérique pour le mettre au service de la société et de l’amélioration des conditions d’existence (préservation de nos données, emplois de qualité et retour de jeunes corses…)
14. Rapprocher les différents territoires de l’île en raccourcissant les temps de trajet et en favorisant l’intermodalité
15. Développer une diplomatie territoriale tournée vers l’Europe et la Méditerranée
16. Protéger et partager notre art de vivre notre culture
17. Imposer les dispositifs liés au critère de résidence dans les politiques publiques du logement
18. Créer un Office foncier solidaire
19. Attaquer systématiquement les permis de construire illégaux ou liés à des opérations spéculatives
20. Lancer avant la fin de l’année 2021. les études nécessaires à la création de la Compagnie maritime publique de la Corse

Pourquoi voter la liste @Fa_Nazione portée par @Corsica_Libera ? #Corse #Territoriales2021 – Le programme complet

 





LA PROFESSION DE FOI

Nous nous sommes engagés, en 2015, à gouverner pour changer la vie des Corses.

Durant ces cinq années, Corsica Libera a formulé des projets, a engagé des actions, a opposé des refus également, afin que la mandature nationaliste, conformément à sa promesse et au ghjuramentu, se comporte en gouvernement de la Corse.

Aujourd’hui, pour nous, les perspectives demeurent rigoureusement les mêmes. Pour cela, n’attendons pas l’aval de Paris. Réinventons le rapport de force, faisons respecter nos choix avec tous les moyens dont nous disposons. Opposons-nous aux décisions de l’administration française qui sont contraires à l’intérêt des Corses. Pour construire ce rapport de force, nous ne disposons pas uniquement d’élus à la Collectivité, mais également dans de nombreuses municipalités et intercommunalités. Nous bénéficions du soutien des syndicats et organisations professionnelles de notre sensibilité, et des organismes consulaires au sein desquels siègent nombre de nationalistes. Nous disposons enfin d’un mouvement fort de nombreux militants, soutenu par une partie importante du peuple corse. Seule cette démarche offensive sera susceptible de contraindre Paris à ouvrir de réelles discussions avec la Corse et à faire droit à nos revendications.

C’est dans cet esprit que nous nous présentons aujourd’hui devant vous. Notre projet s’articule autour des orientations majeures du mouvement national :

Fà l’Ambiente
Fà Sucetà
Fà a Terra
Fà Cultura
Fà Nazione

Ces orientations pourront être mises en œuvre en grande partie immédiatement, à cadre juridique constant, en déployant chaque parcelle de pouvoir dont nous disposons et en ne craignant pas de bousculer, chaque fois que cela sera nécessaire, le carcan juridique dans lequel Paris cherche à maintenir la Corse.

Nombre de projets ont déjà été élaborés et portés par Corsica Libera à la Collectivité et ont été votés par l’Assemblée. Ils sont susceptibles de changer concrètement la vie des Corses s’ils sont poursuivis et mis en œuvre : Charte en faveur de la cotisation des emplois, « Carta ritirata » pour les retraités. Territoire Zéro Chômeur de Longue durée, Revenu universel, Statut fiscal et social au bénéfice des entreprises et des particuliers, rapport voté le mois dernier en faveur de la revalorisation statutaire et salariale de l’aide à domicile. Corsica Libera a également initié le fonds « Corsica Sulidaria » pour lutter contre la précarité, qui s’est rapidement développé avec l’ensemble des composantes politiques, économiques et sociales de la Corse et a rendu de grands services au plus fort de la crise du Covid.

Sur le plan de la défense de l’environnement, la « Déclaration d’urgence climatique et écologique » votée en décembre 2019 sur proposition de Corsica Libera doit à présent être prise en compte de façon opérationnelle.

Pour que tous ces projets – et bien d’autres – entrent pleinement en application, il est indispensable que les élus de Corsica Libera puissent poursuivre leur travail au bénéfice de la Corse et des Corses.

En ce qui concerne la question institutionnelle, chacun sait que l’objectif d’indépendance demeure au cœur de notre identité politique. Nous sommes convaincus que l’indépendance énergétique, alimentaire et enfin institutionnelle correspond aux besoins et aux aspirations des Corses du XXIe siècle. Cette question sera dans les années à venir au centre du débat public. Nous en voulons pour preuve l’évolution de ces dix dernières années, notamment en Kanaky et en Catalogne, ainsi que la victoire éclatante, ces derniers jours, des indépendantistes écossais.

« L’indépendance énergétique, alimentaire et enfin institutionnelle
correspond aux besoins et aux aspirations des Corses du XXIe siècle « 

À titre transitoire, nous avons accepté, en 2015, de signer un accord avec les autres composantes du mouvement national, accord solennellement renouvelé en 2017, prévoyant une « autonomie de plein droit et de plein exercice ». Cet accord, prévu pour dix ans, a été remis en cause unilatéralement par Femu a Corsica. Il n’en demeure pas moins valide, pour nous, à l’endroit des Corses qui nous ont soutenus par leurs suffrages.

Notre candidature est aussi celle de la fidélité aux engagements, à la parole donnée.

Elle prolonge et amplifie notre engagement de toujours au service de l’idée nationale, de la justice sociale et de la défense de notre terre.

Corsica Libera
Profession de foi élections territoriales 2021

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: