Breaking News

« Nous nous sommes engagés, en 2015, à gouverner pour changer la vie des Corses » #Corse #Territoriales2021 cc @Fa_Nazione #FàNazione

(Unità Naziunale – Lutte institutionnelle – publié le 1er juin 2021) Nous nous sommes engagés, en 2015, à gouverner pour changer la vie des Corses.

Durant ces cinq années, Corsica Libera a formulé des projets, a engagé des actions, a opposé des refus également, afin que la mandature nationaliste, conformément à sa promesse et au ghjuramentu, se comporte en gouvernement de la Corse.

Aujourd’hui, pour nous, les perspectives demeurent rigoureusement les mêmes. Pour cela, n’attendons pas l’aval de Paris. Réinventons le rapport de force, faisons respecter nos choix avec tous les moyens dont nous disposons. Opposons-nous aux décisions de l’administration française qui sont contraires à l’intérêt des Corses. Pour construire ce rapport de force, nous ne disposons pas uniquement d’élus à la Collectivité, mais également dans de nombreuses municipalités et intercommunalités. Nous bénéficions du soutien des syndicats et organisations professionnelles de notre sensibilité, et des organismes consulaires au sein desquels siègent nombre de nationalistes. Nous disposons enfin d’un mouvement fort de nombreux militants, soutenu par une partie importante du peuple corse. Seule cette démarche offensive sera susceptible de contraindre Paris à ouvrir de réelles discussions avec la Corse et à faire droit à nos revendications.

C’est dans cet esprit que nous nous présentons aujourd’hui devant vous. Notre projet s’articule autour des orientations majeures du mouvement national :

Fà l’Ambiente
Fà Sucetà
Fà a Terra
Fà Cultura
Fà Nazione

Ces orientations pourront être mises en œuvre en grande partie immédiatement, à cadre juridique constant, en déployant chaque parcelle de pouvoir dont nous disposons et en ne craignant pas de bousculer, chaque fois que cela sera nécessaire, le carcan juridique dans lequel Paris cherche à maintenir la Corse.

Nombre de projets ont déjà été élaborés et portés par Corsica Libera à la Collectivité et ont été votés par l’Assemblée. Ils sont susceptibles de changer concrètement la vie des Corses s’ils sont poursuivis et mis en œuvre : Charte en faveur de la cotisation des emplois, « Carta ritirata » pour les retraités. Territoire Zéro Chômeur de Longue durée, Revenu universel, Statut fiscal et social au bénéfice des entreprises et des particuliers, rapport voté le mois dernier en faveur de la revalorisation statutaire et salariale de l’aide à domicile. Corsica Libera a également initié le fonds « Corsica Sulidaria » pour lutter contre la précarité, qui s’est rapidement développé avec l’ensemble des composantes politiques, économiques et sociales de la Corse et a rendu de grands services au plus fort de la crise du Covid.

Sur le plan de la défense de l’environnement, la « Déclaration d’urgence climatique et écologique » votée en décembre 2019 sur proposition de Corsica Libera doit à présent être prise en compte de façon opérationnelle.

Pour que tous ces projets – et bien d’autres – entrent pleinement en application, il est indispensable que les élus de Corsica Libera puissent poursuivre leur travail au bénéfice de la Corse et des Corses.

En ce qui concerne la question institutionnelle, chacun sait que l’objectif d’indépendance demeure au cœur de notre identité politique. Nous sommes convaincus que l’indépendance énergétique, alimentaire et enfin institutionnelle correspond aux besoins et aux aspirations des Corses du XXIe siècle. Cette question sera dans les années à venir au centre du débat public. Nous en voulons pour preuve l’évolution de ces dix dernières années, notamment en Kanaky et en Catalogne, ainsi que la victoire éclatante, ces derniers jours, des indépendantistes écossais.

« L’indépendance énergétique, alimentaire et enfin institutionnelle
correspond aux besoins et aux aspirations des Corses du XXIe siècle « 

À titre transitoire, nous avons accepté, en 2015, de signer un accord avec les autres composantes du mouvement national, accord solennellement renouvelé en 2017, prévoyant une « autonomie de plein droit et de plein exercice ». Cet accord, prévu pour dix ans, a été remis en cause unilatéralement par Femu a Corsica. Il n’en demeure pas moins valide, pour nous, à l’endroit des Corses qui nous ont soutenus par leurs suffrages.

Notre candidature est aussi celle de la fidélité aux engagements, à la parole donnée.

Elle prolonge et amplifie notre engagement de toujours au service de l’idée nationale, de la justice sociale et de la défense de notre terre.

Corsica Libera
Profession de foi élections territoriales 2021

« Ci simu indiati in u 2015, à guvernà per cambià a vita di i Corsi » – #Territoriales2021 #Corse @FaNazione #FaNazione

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: