In Mimoria di « Ghjuvanni ». Accanitu turchinu è militantu contr’a ripressione #Corse

(Unità Naziunale Publié le 3 avril 2020) « Ghjuvanni » nous a quitté il y a un an, à l’âge de 31 ans.

« Ghjuvanni Bastiacciu », aka Yoann Isambert, fait partie de ceux qui nous ont accompagné pendant des années au sein de l’Associu Sulidarità sezzione Parigi.

Je dis nous, parce qu’il a fait partie des personnes avec qui j’ai milité à Sulidarità quand j’y étais il y a plus de dix ans.

Avec Sylvain Duez-Alesandrini, Yoann Isambert et ce, malgré son jeune age, était l’un des représentants officiel de l’Associu Sulidarità à Paris.

Un jeune toujours souriant, volontaire, qui ne rechignait jamais à faire le travail de militant de base.

Il fait partie de ses militants sans grade, de ceux qui ont contribué à porter le message de l’anti-répressif à Paris.

Avec la section Paris il était présent à Toulon en 2011 (vidéo et photos ci-dessous) quand Sulidarità a manifesté en France pour demander le rapprochement des prisonniers politiques.

Présent aussi surtout sur la terre de corse quand il venait nous renforcer aux Ghjurnate Internaziunali (photo ci-dessous) dans la logistique par exemple ou dans les relations internationales.

Comme beaucoup de corses de la diaspora parisienne (ils se reconnaîtront), il a aidé les familles de prisonniers politiques quand celles-ci montaient voir leurs proches ainsi que les prisonniers politiques eux mêmes.

De l’organisation de soirées, à la vente de produits de l’Associu, en passant par le travail de militant sur le terrain, il était là.

Il a, à son niveau, comme beaucoup d’autres, contribué à faire connaitre la demande de rapprochement des prisonniers politiques corses (voir article rapprochement octobre 2015), mais aussi Basques. Il a d’ailleurs contribué à consolider les relations entre les basques (mais aussi les kanaks…) et les corses sur Paris.

Nous étions une équipe de corses de paris au sein du mouvement national quand celui ci en avait encore le nom.

Nous partagions aussi cette passion pour le Sporting Club de Bastia qui lui a notamment rendu hommage sur les réseaux sociaux. Fut un temps nous faisions de la propagande 2.0 sur les forums corses et plus particulièrement sur un forum de supporter Bastiais sur lequel il défendait avec brio et intelligence non seulement son amour pour le Sporting, mais aussi la cause des prisonniers politiques et du peuple corse.

  • Un site de supporter lui rend hommage ici (lien ici)
  • Un autre site de supporter lui rend hommage ici (lien ici)
  • Askapena, Etxerat et Euskal Herriaren Lagunak lui rendent hommage ici (lien ici
  • Le site de l’Associu Etxerat lui rend hommage sur ce lien (lien ici
  • Le site Pakito Arriaran lui rend hommage sur ce lien (lien ici
  • Le site Boltxe lui rend hommage sur ce lien (lien ici)
  • Le site Naiz.eus lui a aussi rendu hommage sur ce lien (lien ici)

J’ai une pensée pour ces proches, notamment sa compagne et ses amis d’ici et de paris.

Riposa in Pace o Ghjuvanni.

AnTo « FpcL » Simonpoli



l’article, photos, vidéos sur ce lien ici

#Corse Si n’hè andatu « Ghjuvanni ». Accanitu turchinu è militantu contr’a ripressione.

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: