Breaking News

« L’appel du 17 juillet » – Oscar Temaru veut marcher avec 100 000 personnes – #Corse – #Essaisnucléaires en #Polynésie @taviniflp

(Unità Naziunale – Lutte internationale – Publié le 13 mars) le Tavini Huiraatira lance un appel à la mobilisation générale « contre les 193 crimes commis par l’Etat français », le 17 juillet prochain.

Ce vendredi 12 mars, Oscar Temaru, leader indépendantiste, a convié la presse pour annoncer qu’il organisera le 17 juillet prochain une marche rassemblant 100 000 personnes pour marquer la date du tir atomique Centaure en 1974. A l’époque, 100 000 habitants auraient été touchés par le nuage radioactif.

Le leader du Tavini Huiraatira « appelle toute la population, avec le soutien de la communauté internationale, à une mobilisation générale contre les 193 crimes commis par l’Etat français à l’encontre de notre peuple le 17 juillet 2021 » (date anniversaire du tir atomique CENTAURE le 17 juillet 1974). Lors de cette conférence de presse, Oscar Temaru n’oublie pas non plus le combat indépendantiste qui lui a valu « un traitement par la justice habituellement réservé aux voyous ». Tout ceci est pour lui indissociable.

Voici le texte de la conférence de presse :

Appel à la mobilisation générale contre les 193 crimes commis par l’Etat français à l’encontre de notre peuple

Suite aux révélations du rapport « Toxique » réalisé par un groupe d’experts internationaux indépendants et considérant :

  • Les 193 crimes organisés et commis délibérément par l’Etat français à l’encontre de notre peuple durant 30 ans, notamment celui commis le 17 juillet 1974 avec l’essai aérien Centaure
  • leurs conséquences sanitaires, environnementales et sociétales irréversibles et durables : notre santé et celle des générations à venir sont gravement altérées, les écosystèmes des deux atolls nucléaires et de nos iles, mutilés, notre mode de vie, notre culture ainsi que notre système économique et social, bouleversés.
  • Le mépris continuel de l’Etat français à l’encontre de notre peuple, avec notamment :
        • La théorie des essais propres, entretenue et véhiculée pendant plus de cinquante ans, par les autorités civiles et militaires.
        • La reconnaissance du « Fait nucléaire » dans le pseudo Accord de l’Elysée de 2017, sans aucune reconnaissance d’une quelconque « Faute nucléaire » de la part de la France,
        • L’instauration d’un système d’indemnisation des victimes des essais nucléaires inopérant et incapable de satisfaire les revendications des victimes et des associations de protection de ces victimes,
        • Les risques avérés de l’effondrement de l’atoll de Moruroa malgré l’existence d’un système de télésurveillance géomécanique : « TELSITE »,
        • la sous-estimation orchestré au plus haut niveau de l’Etat des chiffres et des données sur l’étendue  géographique des contaminations radioactives et sur le nombre de victime de 23 malades radio-induites directes ou transgénérationnelles, une sous-estimation accentuée et renforcée par un « Secret Défense » adroitement opposé à toute velléité de faire triompher la « Vérité nucléaire »,
  • Le coût humain et sanitaire que l’on doit supporter via notre Caisse de Prévoyance Sociale,
  • L’instrumentalisation de la justice en vue de faire taire ceux qui osent dénoncer les multiples atteintes de l’Etat français aux droit fondamentaux de notre peuple. Une justice coloniale encore bien à l’œuvre aujourd’hui et préparant scrupuleusement, comme il y a 60 ans pour un autre leader gênant, Pouvanaa a Oopaa, l’assassinat politique de celui qui a commis le crime de lèse-majesté contre la Raison d’Etat. Ainsi après l’avoir écarté de l’Assemblée de Polynésie en 2018, elle cherche à le faire taire en le condamnant en 2019 pour avoir financé « la voix de la vérité ». Une Raison d’Etat honteusement cautionnée par  nos propres dirigeants, malgré les mensonges depuis plus de 30 ans, malgré la souffrance de notre peuple, victimes des essais nucléaires et de ses conséquences, mais aussi d’un système éducatif inadapté, d’échec scolaire, d’inégalités sociales, de chômages, de spoliations….

Le Tavini Huiraatira appelle toute la population, avec le soutien de la communauté internationale, à une mobilisation générale contre les 193 crimes commis par l’Etat français à l’encontre de notre peuple. A ce titre, il invite toute la population.

  • A un grand rassemblement, dans la paix et la dignité, le samedi 17 juillet 2021. Le lieu, l’heure et le programme seront précisés ultérieurement. Nos premières pensées iront d’abord à ceux et celles qui, touchés par les maladies radio-induites, nous quittent chaque année dans le déni. Nos pensées iront également à ceux et celle qui nous ont guidés et éclairés dans ce combat pour la vérité et la justice, nous léguant l’héritage du devoir de responsabilité pour les générations futures.
  • Et à déposer en masse auprès de la Cour Pénale Internationale une plainte pour crimes contre l’humanité pour que l’Etat français ne soit plus juge et partie dans ce combat. Un réseau de référents, destiné à accompagner les plaignant(e)s dans leurs démarches, sera constitué et diffusé à cet effet.

1958-2021 : 63 ans de mépris, ça suffit ! Nous ne pouvons continuer à nous taire, et rester indifférents voire complices, par notre silence, devant ces atteintes graves tant à notre environnement naturel, premier don de Dieu à l’homme, qu’à la dignité et à l’intégrité physique de tant de nos parents, frères, soeurs, enfants… créees à l’image de Dieu.

Aujourd’hui, entendons le cri notre terre et la souffrance de nos familles victimes de la Raison d’Etat, et levons-nous enfin, TOUS ENSEMBLE!

OSCAR MANUTAHI TEMARU



Plus d’infos sur le livre « Toxique » :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: