Une nouvelle bannière « Liberté pour les prisonniers politiques et les exilés » retirée – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 8 février 2021 – Source ce vendredi la banderole avec le slogan « Llibertat presos polítics i exiliats » qui traversait la Plaça del Vi retirée par la commission électorale de zone.

La banderole était suspendue à un bâtiment épiscopal et à un autre privé.

Par conséquent, le conseil municipal a déposé des allégations à la demande de la JEZ faisant valoir que la banderole «ne se trouve pas sur la façade du bâtiment de la mairie» et ne dépendait pas des immeubles appartenant à la municipalité.

Le Conseil électoral a cependant conclu que le lieu où se trouve la toile est « hors de propos » et n’est pas une « excuse » pour exécuter l’ordre de le retirer afin d’assurer la « neutralité » de l’espace public. L’association Impulso Ciudadano a rapporté la bannière à la JEZ.

La commission électorale de zone (JEZ) de Gérone a adressé ce vendredi à midi une demande d’exécution « forcée » de la résolution qui exigeait le retrait immédiat de la banderole avec le slogan « Llibertat presos polítics i exiliats« . Dans la lettre, le conseil électoral a averti le conseil municipal que s’il ne retirait pas la bannière, il pourrait commettre un crime de désobéissance et a déclaré qu’il ordonnerait à la police de l’enlever si la décision était ignorée. La demande vient plus tard. la commission électorale a rejeté les allégations déposées par la mairie de Gérone dans la première résolution du 2 janvier, qui accordait un délai de 48 heures pour retirer la banderole.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: