Un habitant d’Arbizu accusé d’une action de l’ETA il y a 18 ans devra témoigner lundi 28 décembre 2020 – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 23 décembre 2020 – source) Ruben Gelbentzu et 3 habitants de la province Gipuzkoans (dont deux prisonniers) font l’objet d’une enquête pour leur implication présumée dans une attaque de l’ETA contre la Garde civile dans laquelle un soldat espagnol a été tué. À Arbizu, ils ont commencé à se mobiliser contre cette nouvelle procédure judiciaire et à dénoncer la présence policière qui s’est déroulée ces derniers jours dans la localité.

La Cour nationale espagnole fera une déclaration lundi prochain 28 à 11 heures du matin au voisin d’Arbizu Ruben Gelbentzu et à trois autres personnes (dont deux sont emprisonnées) pour leur relation présumée avec une attaque de l’ETA contre la Garde civile à Leitza 2002. Lors de cette action armée, un garde civil a été tué et 4 autres ont été blessés dans une explosion.

L’AN les accuse d’avoir participé à cette attaque, de sorte qu’ils pourraient encourir de sévères peines de prison pour meurtre terroriste et tentative de meurtre, intégration dans un gang armé et possession d’explosifs.

Hier encore, une caravane est descendue dans les rues d’Arbizu pour faire connaître ces convocations AN et faire preuve de solidarité avec Gelbentzu. Aujourd’hui mercredi, ils tiendront une assemblée de quartier à 19h00 à l’hôtel de ville et samedi à 13h00 il y aura un rassemblement sur la place.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: