Le président du @sinnfeinireland, @DeclanKearneySF, a condamné la décision de la Cour suprême espagnole – #Corse cc @ArnaldoOtegi

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 16 décembre 2020 – source) Le président national du Sinn Féin, Declan Kearney, a condamné la décision de la Cour suprême espagnole de rouvrir le cas de cinq dirigeants politiques basques, dont le secrétaire général d’EH Bildu, Arnaldo Otegi, déclarant qu’il s’agissait d’une subversion téméraire des efforts en cours pour résoudre enfin et démocratiquement les conflits au Pays Basque en criminalisant ceux qui sont engagés pour la paix.

S’exprimant après la décision du tribunal cette semaine, le député de South Antrim a déclaré:

«En 2011, les militants basques Arnaldo Otegi, Rafa Diez, Sonia Jacinto, Mitren Zabaleta et Arkaitz Rodriguez, ont été condamnés à dix ans de prison pour appartenance présumée au groupe militant ETA. Cela a ensuite été réduit à six ans et demi par la Cour suprême espagnole.

Cependant, en 2018, date à laquelle tous les accusés avaient purgé l’intégralité de leur peine, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’article 6.1 de la Convention européenne des droits de l’homme sur le ‘droit à un procès équitable’ avait été violé.

«Cette dernière décision de la Cour suprême espagnole constitue une grave violation de la décision précédente de la CEDH en 2018 dans cette affaire et porte atteinte aux droits de l’homme de tous les accusés.

«Cette décision est également une attaque politique préméditée contre ceux qui sont au centre de la construction du processus de paix basque et contre l’intégrité du processus lui-même.

«Arnaldo Otegi était au cœur de la stratégie qui a conduit à la fin des actions armées, au désarmement et à la dissolution éventuelle de l’ETA. Il a fait preuve d’un immense leadership en prenant des décisions courageuses et des risques pour une paix démocratique au Pays basque.

«La politique de criminalisation des dirigeants politiques basques poursuivie par les gouvernements espagnols successifs a été un échec et doit prendre fin. Ces efforts ne font que saper les efforts en cours pour construire un processus de paix crédible. Les conflits ne peuvent être résolus que par le dialogue, les négociations et le respect des droits.

«Le Sinn Féin condamne fermement cette dernière décision de la Cour suprême espagnole et appelle la communauté internationale à soulever les graves préoccupations humanitaires et politiques entourant cette affaire auprès du gouvernement espagnol. 

«Au lieu de tenter de criminaliser et d’emprisonner les artisans de la paix basques, le gouvernement espagnol devrait entamer un processus de libération de tous les prisonniers politiques et s’engager enfin de bonne foi à entamer des négociations appropriées avec les dirigeants politiques basques.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: