Breaking News

En soutien au personnel du CHI Corti-Tattò, @JeanGuyTalamoni, Président de l’Assemblée de #Corse écrit au Premier Ministre @JeanCastex

(Unità Naziunale Publié le 26 octobre 2020) Après le soutien de Petr’Antò Tomasi, Président du Groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse (16 octobre), d’un communiqué de Corsica Libera section Corti Centru Corsica (Le 22 octobre), c’est au tours du Président de l’Assemblée de Corse de se positionner en faveur des revendications des personnes du CHI Corti- Tattò.

Le 13 octobre 2020 la section STC du CHI Corti-Tattò informait sa direction d’un préavis de grève concernant la situation de 93 agents exclus du Ségur de la Santé.



Le 21 octobre dernier le Président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a envoyé un courrier à Monsieur le Premier Ministre, Jean Castex, pour l’informé de la situation au CHI de Corti-Tattò.

Voici son courrier :

Aiacciu, u 21 d’Ottobre di u 2020

Monsieur le Premier Ministre,

A la suite du Ségur de la Santé, vous avez signé le décret N)2020-1152 du 19 septembre 2020 relatif au versement d’un complément de traitement indiciaire aux agents des établissements publics de santé, des groupements de coopération sanitaire et des établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de la fonction publique hospitalière. Il s’agissait de procéder à une revalorisation des rémunérations pour les fonctionnaires de la fonction publique hospitalière dont l’engagement durant la crise sanitaire que nous traversons permet de sauver des vies.

Il s’avère que les agents exerçants leurs missions au sein des structures relevant du médico-social de la fonction publique hospitalière en sont exclus. Cette situation inégalitaire n’est pas acceptable. En corse, par exemple, concernant le Centre Hospitalier Intercommunal de Corte-Tattone, ce ne sont pas moins de 93 agents travaillant au sein d’une Maison d’Accueil Spécialisé (MAS) et d’un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) qui ne bénéficieront pas de cette revalorisation. Leur dévouement quotidien au service de personnes en situation de handicap comme leur mobilisation de tous les instants en période de crise sanitaire, au cas contact de publics fragiles, ne font pourtant pas de doute.

Cependant, contrairement à leurs collègues exerçant des missions similaires dans le même établissement au sein de service hospitaliers ou de l’EHPAD que celui-ci abrite, ces personnels font figure d’oubliés du Ségur.

Par ailleurs, cette discrimination risque d’entrainer une désaffection du public pour ces carrières et d’entrainer une démotivation des personnels dans des structures souffrant déjà d’un manque d’agents.

Il apparait, à mes yeux, indispensable de corriger ce qui peut être vécu, à bon droit, comme une injustice.

Dans l’attente de votre retour, je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma haute considération.

Jean-Guy Talamoni
Président de l’Assemblée de Corse



Le 16 octobre 2020 : Petru Antone Tomasi, Président du groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse apporte son soutien au personnel du CHI Corti-Tattò sur ses outils sociaux : « 93 agents du CHI de Corti-Tattò travaillant dans les services médico-sociaux (secteur du handicap) sont exclus de la revalorisation salariale annoncée par le gouvernement. Cette décision est scandaleuse. Mandu u mo sustegnu à a sezzione Stc Chi Corte-Tattone è à tutti l’agenti in mossa. Saremu à fiancu à elli per fà valè i so diritti ! »

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: