Breaking News

Action « coup de poing » de Corsica Libera dans les locaux d’Erilia à Ajaccio ce matin #Corse cc @CLAiacciu

(Unità Naziunale Publié le 16 juillet 2020 à 13h30) Une cinquantaine de militants déterminés de Corsica Libera ont occupé « symboliquement et pacifiquement » les locaux d’Erilia à Ajaccio ce matin afin d’alerter sur le cas du militant Jean-Paul Micheli et au delà de tous les dossiers corses gérés par Erilia.

Accompagnés par les élus du mouvement (Laura Maria Poli également conseiller de Jean-Paul Micheli, Paul Leonetti, Vanina Buresi, Jean-Michel Simon…)

(Alta Frequenza) Ce dernier est locataire d’un appartement géré par le groupe Erilia. Il se trouve aujourd’hui menacé d’expulsion.

« Cet Ajaccien paie régulièrement son loyer. Il souffre depuis quelques années d’un lourd handicap. Son seul tort est de faire pénétrer le véhicule léger qui lui sert à pallier ce handicap dans l’immeuble où il réside au 10ème étage, et de le parquer dans le couloir commun à l’extérieur de son appartement faute de place à l’intérieur ».

La direction d’Erilia l’a donc menacé par voie d’huissier et a engagé une procédure d’expulsion pour « non-respect du règlement intérieur ». Corsica Libera ne saurait tolérer ce genre d’acte.

Le mouvement engage, par ailleurs, « vivement la direction d’Erilia à ne pas pratiquer une double politique de tolérance pour les uns et d’une sévérité injustifiée pour les locataires corses ».

Sur le fonds, Corsica Libera dénonce aussi une politique « d’apartheid », qu’elle ne saurait accepter.


Peu avant midi, suite à une discussion téléphonique avec le Directeur où il s’est engagé « sur l’honneur » à respecter les points de revendication portés par le mouvement Corsica Libera, l’occupation a été levée.

Les demandes du mouvement ont été aussi validé par mail par le Directeur et un rendez-vous a été pris en début de semaine prochaine.

Un rendez-vous pour en discuter a été acté en début de semaine prochaine.



Revue de presse

(Alta Frequenza) (France 3 Corse) (Corse Net Infos) (Corse Matin



Voici le communiqué du mouvement :

Jean Paul Micheli, militant nationaliste de la première heure, locataire d’un appartement géré par le groupe Erilia se trouve menacé d’expulsion.

Cet Ajaccien paie régulièrement son loyer. Il souffre depuis quelques années d’un lourd handicap. Son seul tort est de faire pénétrer le véhicule léger qui lui sert à pallier ce handicap dans l’immeuble où il réside au 10 ème étage, et de le parquer dans le couloir commun à l’extérieur de son appartement faute de place à l’intérieur.

La direction d’Erilia l’a donc menacé par voie d’huissier et a engagé une procédure d’expulsion pour « non respect du règlement intérieur.

A l’évidence, Corsica Libera ne tolérera pas qu’un Corse , handicapé de surcroît, soit mis à la rue par une interprétation abusive du règlement. Corsica Libera considère que le rôle d’un bailleur social qui est subventionné pour compenser du mieux possible les difficultés auxquelles se heurtent les Corses depuis si longtemps, n’est pas de s’ériger en garde-chiourme et d’alimenter les études d’huissiers en actes de justice discutables.

Elle engage vivement la direction d’Erilia à ne pas pas pratiquer une double politique de tolérance pour les uns et d’une sévérité injustifiée pour les locataires corses. L’embauche aux postes de gestionnaires d’immeuble de gendarmes et de flics à la retraite en lieu et place de gestionnaires corses ainsi que le harcèlement administratif ou judiciaire des Ajacciens, constitue à nos yeux une politique de véritable apartheid que nous ne saurions accepter .

Corsica Libera n’acceptera jamais que des corses soient menacés, harcelés ou poursuivis de manière totalement injuste par des organes institutionnels quels qu’ils soient .

Corsica Libera veillera à ce que nos droits à vivre chez nous soient toujours respectés et s’opposera à toute tentative d’exclusion de cette terre à laquelle nous appartenons depuis toujours.

Corsica Libera
16 juillet 2020



La suite de l’occupation sur cet article : 

Corsica Libera attend du bailleur social Erilia qu’il mette en place une politique pour les corses gérée depuis la #corse

 


Les photos



Les vidéos et photos de l’occupation sur la page officielle de Corsica Libera Aiacciu (<–lien ici)

Fin

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: