X

(Unità Naziunale Publié le 13 juillet 2020) La composition du gouvernement Castex a été dévoilée ce lundi 6 juillet 2020 par le secrétaire général de la présidence de la République Alexis Kohler, sur le perron de l’Elysée.

La nomination d’Eric Dupond-Moretti, ancien avocat de prisonniers politiques corses comme Jean Castela ou Yvan Colonna a suscité bien des réactions en Corse. Notamment dans les (trop) nombreuses associations de défenses et partis politiques du mouvement national.

9 prisonniers politiques toujours incarcérés en Juillet 2020 dont 5 en France.

Même si on est loin des 60 (et plus) prisonniers politiques défendus au milieu des années 2000, la revendication du rapprochement qui est un droit, mais pas une obligation, reste d’actualité pour les 5 corses en exil carcéral loin de leurs familles.

A n’en pas douter Eric Dupond-Moretti, le nouveau Garde des Sceaux, Ministre de la Justice devra se positionner sur le rapprochement des prisonniers politiques dont Yvan Colonna, son ancien client, fait partie. Mais aussi sur de nombreux autres sujets qui concernent actuels et anciens prisonniers politiques comme l’amnistie, la libération, les fichiers FIJAIT, FINIADIA ou FNAEG, les amendes et autres dossiers répressifs qui les concernent tous.

L’Associu Sulidarità a initié la démarche dans ce sens ce jeudi 9 juillet 2020, puis l’Associu Patriotti le 10 juillet 2020 lors d’une conférence de presse (avec Core In Fronte et A Manca) et l’Associu À Fianc’à Noi aujourd’hui 12 juillet 2020.

21 et 17 ans d’exil carcéral pour Alessandri, Ferrandi et Colonna.

Alessandri Pierre, Colonna Yvan et Ferrandi Alain sont les plus anciens prisonniers politiques en exil en France, 1999 pour Alain et Pierre, 2003 pour Yvan.

Toujours en DPS, le rapprochement est actuellement impossible. Ils sont en conditionnelles (Petru et Alanu) ce qui permettrait sous certaines conditions une libération. Yvan Colonna est libérable en 2021.

Julien Muselli, Adrien Matarise sont toujours en détention provisoire en France depuis décembre 2019 (le 13). (8 mois d’exil carcéral)

A Borgu

Albertini Jean Christophe Incarcéré le 23 août 2019. Condamné à 5 ans de prison en Juillet 2019.

Courbey Cédric, 45 ans, Interpellé le 4 avril 2014, condamné à 12 ans de prison en juillet 2019.

Franck Paoli, N°10595, 36 ans, né le 25 juillet 1982, Interpellé le 12 septembre 2017, condamné à 5 ans de prison le 17 janvier 2020.

Antoine PES, interpellé en octobre 2015, condamné à 10 ans de prison dont 2/3 de sûreté le 17 janvier 2020

Amendes, Fijait, Finiada, Fnaeg et autres réjouissances touchent les anciens prisonniers politiques depuis des années. De nouvelles lois, ou décrets s’ajoutent à cette liste.



La classe politique élue ou non a aussi réagit et compte interpeller le nouveau Ministre de la Justice.

Comme à chaque nouveau gouvernement l’attente est grande en Corse, ainsi que l’espoir de voir aboutir un processus de paix et les revendications (oubliées depuis 5 ans) de la Lutte de Libération Nationale.

Autonomie renforcée (une vraie pas un article en bois 72.5), statut de résident, co-officialité de la langue corse, amnistie des prisonniers politiques…

Le gouvernement Castex va t il enfin contredire le dicton « Chì campa sperendu… »

@lazezu



(france3corse)

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet