X

(Corsica Infurmazione – Publié le 22 avril 2020) La colère des détenus monte dans les prisons d’Ajaccio et de Borgo.

Des pétitions circulent pour dénoncer l’ordonnance du 25 mars et les détenus ont débuté une grève des plateaux-repas.

Le 21 avril 2020 : La colère des détenus monte dans les prisons corses d’Ajaccio et de Borgo. Des pétitions circulent pour dénoncer l’ordonnance du 25 mars (qui a entre autres conséquences le prolongement des détentions provisoires, la suspension des permissions et aménagements de peine), et les détenus ont débuté une grève des plateaux-repas. (Source : France 3 Corse Viastella)

Monsieur le directeur,

Nous, détenus du centre pénitentiaire de Borgo, vous informons qu’à compter du mardi 21 avril 2020, nous refusons la distribution des plateaux repas pour un délai indéterminé.

Cette action est menée en contestation des faits suivants :

Prolongement des détentions provisoires de façon abusive et illégale

Refus de libération des mandats de dépôts arrivants à termes

Refus systématique des demandes de mise en liberté provisoire

Suspension des permissions

Suspension des aménagements de peine (prétexte : manque d’agent pour l’installation d’équipement)

et, Refus de la libération des détenus à risque pathologique COVID-19

Nous refusons que, sous prétexte d’un décret non conforme aux lois Européennes (qui doivent toujours prévaloir), et par respect à la présomption d’innocence, cela nous soit imposé.

Les détenus du CP de Borgo.

Les réactions :

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet