Breaking News

#Corse Procès d’Antone Pes, Doumè Ferrari, Franck Paoli et Pasquale Pozzo Di Borgo ce mardi 7 janvier 2020

(Unità Naziunale Publié le 17 janvier 2020) Verdict en l’absence d’Antoine Pes, Franck Paoli et Pascal Pozzo di borgo, seul Doumè Ferrari est présent.

sur ce lien

#Corse Processus de paix : 25 années de prison || Antoine condamné à 10 ans, Pascal à 7 ans , Franck à 5 ans et Dumè condamné à 3 ans de prison dont 2 avec sursis+FIJAIT ||

 



(Unità Naziunale Publié le 15 janvier 2020) reprise du procès.

Me Marie-Alix Canu-Bernard, avocate de Doumè Ferrari. « Celui que je défends risque la mort professionnelle » (source)

« Présence du Président de l’Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni et du Président de l’Associu Sulidarità »



(Unità Naziunale Publié le 14 janvier 2020) reprise du procès. Dans le procès qui se déroule actuellement au tribunal correctionnel de Paris, le procureur Nicolas Braconnay vient de livrer ses réquisitions.

« Les députés Paul-André Colombani, Jean-Félix Acquaviva et François Pupponi mercredi, ont assuré les accusés de leur soutien, à travers une présence certes discrète mais éminemment symbolique »

Le Procureur: « Antoine Pès est le personnage central de ce box conspiratif ». Le procureur: « Il faut être conscient de l’existence d’une résurgence de la violence en Corse…20 déc 2019, attentat de la villa Ferracci, sept 2019 Bastelicaccia… » (source)

Réquisitions :

  • 9 ans dont 2/3 de sûreté et mandat de dépôt à la barre requis à l’encontre d’Antoine Pès (3 ans en préventive)
  • 6 ans Jean-Jacques Pozzo Di Borgo. (4 ans en préventive)
  • 5 ans Franck Paoli (1 an en préventive)
  • 2 ans d’emprisonnement avec sursis requis à l’encontre de Doumè Ferrari


(Unità Naziunale Publié le 9 janvier 2020) reprise du procès.

 

Revue de presse

(Corse Matin) (France 3 Corse) (Alta Frequenza) (Corse Net Infos) (RCFM) (LePetitCorse)

(Corse Matin) (France 3 Corse) (Alta Frequenza) (Corse Net Infos) (RCFM) 

(Corse Matin) (Corse Matin) (Corse Matin) (Corse Matin) (Corse Matin


L’interrogatoire de Jean-Jacques Pozzo Di Borgo. Interrompu de la même manière que celui de Franck Paoli.

Interrogatoire de Franck Paoli interrompu.F P à la psdte:« Vs me posez des questions qui n’ont rien à voir avec le dossier? » – « Si vs jugez que ce n’est pas interessant je vs les pose qd mm » «Je px ne pas y répondre» -Vs voulez en rester là? -Oui

Franck Paoli, militant nationaliste arrêté en 2017, après 4 ans de cavale: « Je n’ai rien à voir avec cette affaire ». Son ADN avait été retrouvé ds la cache d’armes.

(source)


(Unità Naziunale Publié le 8 janvier 2020)

-« Quels sont vos liens avec le FLNC-Union des Combattants? » Présidente Isabelle Prévost-Desprez à Antoine Pes.

-« Aucun », répond le prévenu.

(source)



(Unità Naziunale Publié le 7 janvier 2020) Ce mardi 7 janvier 2020, comparaîtront devant la cour spécialement composée du palais de justice de Paris 4 militants de Corsica Libera : Doumè Ferrari, Franck Paoli, Antone Pes, et Jean-Jacques, dit Pascal, Pozzo-di-Borgo.



Les 4 militants comparaissent libre au procès

15h15


(Unità Naziunale Publié le 6 janvier 2020) En soutien une conférence de presse de Corsica Libera et de Sulidarità a eu lieu devant le palais de justice d Aiacciu hier le 6 janvier à 16h00.

L’Associu s’est rassemblé devant le Palais de justice d’Ajaccio pour appeler l’état et la justice à prendre en compte la nouvelle situation pacifiée en Corse. De très nombreux militants et élus nationalistes étaient également présents

Bonghjornu à tutti, simu adduniti in stu principiu d’annata à a vigiglia d’un prucessu puliticu.

Stu prucessu chì principia dumane, hè quellu di 4 Corsi, di 4 omi, di 4 militanti pulitichi, impegnati in a vita di u so paese.

Depuis 2014 , la situation de la Corse a changé considérablement et ce grâce au geste fort et irréversible du FLNC qui a pris la décision de s’engager dans un processus de sortie de la clandestinité afin de permettre au peuple Corse d’imaginer et de bâtir son avenir dans un contexte politique apaisé ou seul règne le débat d’idées, et où l’avenir des militants politiques ne serait plus dans les geôles françaises, ou devant des tribunaux.

Aujourd’hui force est de constater que cette initiative a été la pierre angulaire des victoires démocratiques du mouvement national ces dernières années, et du climat politique apaisé que nous connaissons.

En ce sens, pour nous Associu Sulidarità, il est nécessaire de tout faire pour préserver et pérenniser cette paix.

Ces dernières semaines auront été marquées par des manipulations politiques suivies d’un retour en force de la SDAT, véritable police politique qui renoue avec des méthodes que l’on espérait révolues.

Nous n’accepterons aucun retour en arrière, et nous opposerons toujours aux pratiques de la Sdat qui sont indignes d’une démocratie moderne et flirtent dangereusement avec l’illégalité et la violation des droits de l’Homme.

L’Associu Sulidarità s’inquiète fortement de cette situation et tient à rappeler son soutien indéfectible à tous ceux qui ont à souffrir de la répression ainsi qu’à leurs familles.

Demain, Franck Paoli, Pasquale Pozzo di Borgo, Antone Pes et Dumè Ferrari seront jugés devant le tribunal correctionnel antiterroriste de Paris, après que trois d’entre eux aient déjà effectué de nombreuses années de prison, avant d’être placés remis en liberté provisoire.

Au delà de leur engagement militant, ce qui est menacé c’est le sort de tout ce qui a contribué et contribue toujours aujourd’hui à permettre l’émergence d’un processus politique sans précédent dans l’histoire de notre peuple. C’est la démocratie elle-même qui est menacée.

Il est impensable dans le contexte actuel que l’issue de ce procès soit synonyme de nouvelles années d’incarcération pour nos frères, c’est pourquoi nous appelons à la veille de l’ouverture de celui ci l’état français à prendre en compte les évolutions considérables des années passés, et à s’engager durablement dans un processus global d’apaisement et de sortie de crise, afin de créer les conditions d’un véritable dialogue.

Libertà per i Patriotti !
Associu Sulidarità


 


Communiqués de soutien :

Patriotti, Femu a Corsica, Jean Félix Acquaviva, Gilles Simeoni…

 


Franck Paoli, N°10595, 38 ans, né le 25 juillet 1982, Interpellé le 12 septembre 2017 , recherché depuis 2014, Restaurateur, originaire de Pastricciola. Incarcéré le 14 septembre 2017 à Fleury Mérogis en préventive – rapatrié en corse le 14 mai 2018, libéré le 26 octobre 2018 sous contrôle judiciaire (1 fois par semaine), assigné à résidence en Corse, Interdiction de se rendre sur Aiacciu. En procès depuis le 7 janvier 2020




Antoine PES écrou 10507 interpellé en octobre 2015 (le 25 un dimanche), incarcéré, en préventive, rapproché le 23 février 2018. En liberté provisoire depuis le vendredi 25 mai 2018. En procès depuis le 7 janvier 2020




Jean Jacques « Pascal » Pozzo Di Borgo n°10508 42 ans, interpellé le 6 octobre 2014, incarcéré le 10 octobre 2014, 2 enfants, en préventive, rapproché à Borgu le 23 février 2018. Libéré sous bracelet électronique le 9 avril 2018. En procès depuis le 7 janvier 2020



résumé :

L’ancien bâtonnier d’Ajaccio perquisitionné par l’anterrorisme le 21 avril 2016. Le juge antiterroriste parisien Alain Gaudino, en charge de l’enquête sur l’attaque au lance-roquette de deux gendarmeries en décembre 2013, s’est déplacé à Ajaccio pour accompagner les perquisitions du cabinet de l’ancien bâtonnier d’Ajaccio.

Convoqué le 27 octobre 2014 à paris dans le bureau de juge Alain Gaudino.

Convoqué le 17 octobre 2014 à paris.

Dominique Ferrari a été mis en examen dans ce dossier pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » le 9 octobre 2014.

6 octobre 2014 : une dizaine d’interpellations en Corse dont Doumè Ferrari

Le 5 décembre 2013: deux des plus importantes casernes de gendarmerie de Corse ont été attaquées à la roquette à Ajaccio et Bastia, sans faire de blessés.

#Corse Me Ferrari juriste intègre et militant exemplaire depuis des années mis en examen

#Corse Me Ferrari juriste intègre et militant exemplaire depuis des années mis en examen

#Corse Me Ferrari juriste intègre et militant exemplaire depuis des années mis en examen

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: