Breaking News

#Corse Soutien à @leca_jean Louis !

(Unità Naziunale Publié le 10 octobre 2019) L’ancien gardien du Sporting Jean-Louis Leca, qui évolue désormais à Lens, a été assigné mardi par huissier au paiement d’une amende liée au drapeau corse qu’il avait brandi à Nice, le 18 octobre 2014 (victoire 0-1 du SCB), révèle Corse-Matin.


Femu a Corsica fait part de son étonnement suite à la confirmation de condamnation pécuniaire de Jean-Louis Leca dans « l’affaire » du drapeau Corse brandi lors du match OGCNice-Bastia.

Femu a Corsica apporte son total soutien à Jean-Louis Leca et réaffirme qu’en aucun cas il serait question d’admettre que brandir « a bandera », suite à une victoire sportive ou dans quelle que situation que ce soit, serait constitutif d’un délit.
Cela ne doit être admis ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais.



U PARTITU DI A NAZIONE CORSA CUMMUNICHEGHJA:

Portivechju, l’11 d’uttrovi di u 2019

Octobre 2014. Fin de match victorieux pour le SCB. Jean-Louis Leca laisse éclater sa joie et brandit avec fierté a Bandera. C’était il y a près de 5 ans, sur la pelouse du stade niçois.
Ce geste aussi spontané qu’habituel lors de rencontres sportives s’est transformé en affaire, et conduit aujourd’hui Jean-Louis Leca, à devoir s’acquitter d’une amende.
Pour le PNC, cette condamnation, relative à un geste communément admis dans le milieu sportif, est grotesque et inacceptable.
Le PNC apporte son entier soutien à Jean-Louis Leca et aux siens. Il condamne fermement cette décision car à aucun moment, partager la victoire de son équipe et de son peuple ne peut être assimilé à un délit.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: