Breaking News

#Corse Aleria 1975 : @Partitu_FemuAC appelle à la construction d’un «projet mémoriel d’envergure»

(Unità Naziunale publié le 21 août 2019)Les événements d’Aleria, les 21 et 22 août 1975 sont un moment fondateur du nationalisme corse et une date essentielle de l’histoire de la Corse et de son peuple.

Ils appartiennent à la mémoire collective de tous les Corses et transcendent les appartenances partisanes. La question de la conservation et de la transmission de la mémoire de ces événements, notamment pour les générations futures, est donc un enjeu mémoriel important. Un enjeu mémoriel qui se pose avec une acuité plus forte encore depuis que les bâtiments de la cave d’Aleria ont été détruits et que l’emprise foncière sur lesquels ils étaient implantés ont été intégrés dans le périmètre d’une opération d’aménagement portée par la Communauté de Commune de l’Oriente.

La stèle existante a fait l’objet de travaux de protection à l’initiative de militants de la région, et il faut les en remercier. Mais il est urgent d’aller au-delà de ces mesures conservatoires et de proposer un projet mémoriel d’envergure permettant, dans le dialogue, de concilier cette opération d’aménagement avec le caractère historique du site où se sont déroulés les événements d’Aleria.

Edmond Simeoni, disparu cette année et qui a été une figure majeure de ces moments historiques, toutes celles et ceux qui ont participé à l’occupation de la cave et aux événements d’Aleria, toutes celles et ceux, militantes et militants qui, depuis plus d’un demi-siècle se sont engagés, souvent au prix de leur liberté et quelquefois de leur vie pour une Corse émancipée, démocratique, protégée, maîtresse de ses choix, méritent que le sens de leur action soient transmis aux générations futures.

En ce jour du 44ème anniversaire des évènements d’Aleria, Femu a Corsica propose donc à l’ensemble des Partis et Mouvements se réclamant du mouvement patriotique, aux acteurs des évènements d’Aleria et à leurs familles, ainsi qu’à l’ensemble des structures politiques, syndicales, associatives, acteurs culturels et citoyens de cette île attachés à la mémoire de ces évènements, d’engager ensemble une démarche visant à la concrétisation d’un lieu de mémoire et de transmission sur le site de l’ancienne cave Depeille.

Nous proposons qu’une première réunion à cette fin se tienne dès le début du mois de septembre. Cette réunion pourrait s’organiser autour de deux objectifs :

– d’une part, obtenir au plus vite l’acquisition d’une emprise foncière significative sur le site d’implantation de l’ancienne cave Depeille, pour permettre la construction du lieu de mémoire ;
– d’autre part, réfléchir au contenu du projet, en termes de conservation et de transmission (forme architecturale, reconstruction de la façade de la cave (?) ; supports photographiques, textes, archives, mise en perspective, muséographie, etc..), en associant étroitement les institutions et personnes-ressources en la matière (Université de Corse ; artistes ; Ordre des architectes, etc..) et en réfléchissant aux formes juridiques les plus adaptées pour mettre en oeuvre un appel à projet ; Cette réunion pourrait également déboucher sur une demande adressée à la Collectivité de Corse, institution garante et dépositaire des intérêts matériels et moraux du peuple corse, pour que les premières concrétisations effectives de ce lieu de mémoire sur le site de la cave Depeille puissent être présentées les 21 et 22 août 2020, date du 45ème anniversaire des évènements d’Aleria.

P/ A Ghjunta Femu a Corsica, Ghjuvan-Felice Acquaviva, Sicretariu Naziunale,

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: