Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Ce n’est pas une question, mais plusieurs que pose à son tour Gilles Simeoni à Vincent Carlotti.

Interpellé hier (jeudi) par le leader d’un groupe qui se qualifie d’autonomiste de gauche, Femu A Corsica, par la voix de Gilles Simeoni, a justifié son positionnement à l’issue de l’élection présidentielle et sa vision des élections législatives qui arrive. Femu A Corsica a particulièrement mal perçu certains qualificatifs utilisés par Vincent Carlotti et notamment celui de claniste.

Écoutez Gilles Simeoni.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur