X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) Les représentants de la Gauche Autonomiste tenaient ce matin (jeudi) une conférence de presse à Ajaccio. Une intervention consacrée aux conséquences de l’élection de François Hollande pour la Corse, mais aussi au scrutin législatif des 10 et 17 juin prochains.

Et le club politique, par la voix de Vincent Carlotti, a décidé de lancer un appel à Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini, tous deux candidats pour Femu A Corsica. En effet, pour l’ancien maire d’Aleria, les deux autonomistes ont commis « deux fautes morales », à savoir ne pas dénoncer la partie « vote idéologique » dans le vote Front National, puis de ne pas se positionner en faveur de François Hollande pour la présidentielle, de par le « dérapage de la campagne de Nicolas Sarkozy ». Une clarification nécessaire, selon Vincent Carlotti, qui doit être apportée par les deux candidats, notamment à certains électeurs de gauche qui pourraient éventuellement porter leur vote sur Femu A Corsica pour ces législatives.

Écoutez Vincent Carlotti

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)