X

Comme tous les Corses, j’ai été consterné par les propos qu’a tenus Bernard-Henri Lévy à l’occasion d’un reportage racoleur diffusé, dimanche dernier, sur Canal+. La philosophie est la science de la pensée et de la sagesse. Depuis Platon et les ombres dansantes sur les murs de la caverne, les philosophes nous apprennent à nous méfier des apparences, à ne pas se laisser abuser par les représentations. C’était là une belle occasion pour Bernard-Henri Lévy de l’appliquer à la Corse, avec un regard fraternel.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que BHL – pourtant familier du monde médiatique et de ses étranges lucarnes – est tombé dans le panneau. Sa proposition, finalement moins scandaleuse que grotesque, d’organiser le boycott de la Corse ne mériterait de ma part pas le moindre commentaire. Mais je ne puis supporter que l’on tienne, si souvent, et dans une totale impunité, des propos qui stigmatisent les Corses.

Je m’élève avec force contre les généralisations et les appels à la punition collective qui, en général, font s’enflammer la République des Lettres. J’espère que les intellectuels sauront dénoncer cette imposture, car, lorsque la polémique concerne la Corse, peu de voix s’élèvent en-dehors de notre île pour exiger de la mesure et des excuses. Il est désormais temps de changer tout cela .

Source : http://blog.simon-renucci.org

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)