X

Tous les matins je me réveille avec angoisse en pensant que quelque part dans le monde quelqu’un a pris à pleins bras les bornes du couillonisme pour les porter un peu plus loin, déclarait Marcel PAGNOL

Peut être pensait il à Bernard HENRI LEVY ? Je savais quant à moi qu’il était capable d’annoner n’importe quelle annerie, pour peu qu’on lui tende un micro.

J’avoue cependant que lorsque je l’ai entendu se prononcer pour un boycott touristique de notre île pour punir les criminels qui, comme on sait, y sévissent depuis trop longtemps, les bras m’en sont tombés.

Il aurait dû en rester à la citation des paroles de Jean Toussaint DESANTI, un grand philosophe, lui, qui s’insurgeait contre la tendance très parisienne de ramener la violence sévissant dans notre île à un folklore certes désagréable mais tellement dans la nature des corses: en quelque sorte une  tare, dont nous serions affligés.

Les élucubrations pathétiques de ce guignol, ne doive cependant pas nous faire oublier la gravité de la situation, et les responsabilités des uns et des autres.

L’Etat bien sûr, qui pendant des années a privilégié la chasse aux nationalistes: on en raflait 50 à l’heure des journaux télévisés, et on en relâchait 48 discrètement quelques jours plus tard à l’aube pour que le ministre de l’intérieur de l’époque puisse rouler les mécaniques.

Résultat: les voyous ont prospéré au point que nous nous trouvions aujourd’hui, comme l’a déclaré fort justement Paul Felix BENEDETTI dans une situation pré-mafieuse.

La classe politique ensuite, dont certains éléments se sont laissé aller jusqu’à faire la courte échelle à un milieu en quête d’honorabilité.

Et nous tous, enfin, qui manquons trop souvent de discernement en cultivant des amitiés ou des proximités qu’il conviendrait de tenir à distance.

Quoiqu’il en soit, ce sont là des problèmes suffisamment sérieux pour que des histrions comme BHL évitent d’y ajouter leur grain de sel.

Reste qu’au train de sénateurs de la commission mise en place par l’assemblée de Corse, les voyous ont encore de beaux jours devant eux…

 

http://vincent.carlotti.org/2011-05-09/les-bornes-du-couillonisme/

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)