X
Laurent Wauquiez, a proposé dimanche 8 mai que les bénéficiaires de minima sociaux soient astreints à des heures hebdomadaires de service social et que leurs aides soient plafonnées, pour marquer l’écart avec «celui qui travaille». A raison de « cinq heures par semaine », ce « service social » ne serait pas rémunéré. Actuellement, la loi RSA intègre des contrats aidés et rémunérés de 26 heures par semaine proposant ces types d’activités. Si on supprime le salaire, cette activité s’apparenterait à une mission en nature, il n’y aurait ni contrat de travail, ni droits à la retraite, ni assurance chômage. Ces propositions ne sont pas des solutions viables. Il est urgent de mener une vrai politique de relance de l’emploi. Les bénéficiaires du RSA sont montrés du doigt et accusés d’être dans une situation de désespérance sociale. La ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot a, elle même, dénoncé les « grossières erreurs » de Laurent Wauquiez sur les chiffres du RSA. Il faut accompagner les travailleurs précaires et les plus démunis sur le chemin de la dignité sans les stigmatiser. Source : http://blog.simon-renucci.org

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet