X

Une semaine, jour pour jour, après le dérapage de Bernard-Henri Lévy sur Canal +, la présidente de l’Agence du tourisme de la Corse fait savoir quelle réponse elle a souhaité opposer à la chaîne télévisée. A la clé, un droit de réponse qui devrait – sans absolue certitude néanmoins – être lu à l’antenne par la présentatrice de l’émission Dimanche +. Vanina Pieri a également obtenu qu’un reportage un tant soit peu plus objectif soit tourné en Corse en septembre prochain. Mais elle n’ira pas plus loin. Pas question, dit-elle, d’apporter de l’eau au moulin d’un BHL en mal de pub.

Comment avez-vous eu vent des commentaires de BHL. Vous étiez devant votre poste de télé ?

Non ! On m’a appelée ce jour-là, c’est-à-dire dimanche dernier, pour m’apprendre ce qui se passait et surtout me rapporter ce qui avait été proféré, je crois que c’est le terme, au regard de la nature des propos tenus. Je me suis donc procuré l’enregistrement de l’émission pour la visionner. J’ai été, évidemment, comme tout le monde, en Corse choquée et agacée.

Pourtant, ce n’est pas la première fois que certains tiennent ce genre de discours. Eddy Mitchell et Daniel Gélin avant lui avaient déjà sévi…

On s’en souvient effectivement ! Ce qui est particulièrement agaçant réside par-dessus tout dans le manichéisme qui consiste à utiliser des reportages réalisés sur la Corse à des fins très orientées et négatives

Source et suite de l’article : http://www.corsematin.com/article/corse/les-professionnels-du-tourisme-en-corse-ne-sont-pas-des-mafieux

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)