Produit CORSU E RIBELLU

X

Un membre présumé de l’ETA, de nationalité espagnole et incarcéré à Perpignan (Pyrénées-Orientales), a entamé une grève de la faim le 7 avril, à deux semaines de sa libération, pour protester contre sa possible remise aux autorités espagnoles, a annoncé aujourd’hui à Bayonne le Comité de défense des prisonniers basques Askatasuna. Inocencio Soria Valderrama, condamné à 10 ans de prison en 2004, et dont la peine doit prendre fin le 19 avril, « devrait être remis aux autorités espagnoles par la police française », à sa sortie de prison, « comme la plupart des prisonniers politiques basques de nationalité espagnole », indique Askatasuna dans un communiqué.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU