Produit CORSU E RIBELLU

X

Responsable du parti de François Bayrou en Corse, Jean Toma revient sur les mauvais résultats du premier tour de l’élection présidentielle et dresse un état des lieux du mouvement centriste dans l’île.

François Bayrou n’est pas parvenu, au terme de sa campagne, à convaincre les électeurs.

Pire, il en a perdu près de la moitié en chemin. Obtenant 18,57 % des suffrages lors du premier tour en 2007, celui qui était alors apparu comme l’arbitre du scrutin a seulement réussi à rassembler derrière lui 9,16 % des voix.

Ce piètre résultat a trouvé une fidèle déclinaison en Corse puisque le leader du MoDem est passé de 12,3% à… 5 %.

Son principal relais dans l’île, Jean Toma, le maire de Sari-Solenzara, nous livre aujourd’hui son analyse sur ce scrutin et dresse un état des lieux du parti centriste en Corse.

Source et suite de l’interview

Jean Toma est Maire de Sari Solenzara : Marine Lepen prend les voix de Bayrou ?

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :