Breaking News

#Corse @Sulidarità  » Prioritaires dans la répression, derniers dans les libérations »

(Unità Naziunale Publié le 29 mars 2019) Trois patriotes corses, Cyril Garcia Tomasi, Laurent Susini et Marc Ganu ont déposé des demandes de remise en liberté depuis le mois de juillet 2018.

Pour les deux premiers cette libération interviendrait à moins d’un an de la fin officielle de leur peine, à trois mois pour le dernier. Ils n’ont reçu à ce jour aucune réponse si ce n’est celle, officieuse selon laquelle l’administration serait débordée par les libérations prochaines …de centaines d’islamistes radicaux !

Ceux -ci sont donc prioritaires dans les remises en liberté tandis que les patriotes Corses eux le sont dans la répression.

Sulidarità tient à rappeler à l’ensemble des Corses qu’elle se tient plus que jamais aux cotés des patriotes, incarcérés ou recherchés par l’état colonial.

L’action de l’associu est guidée par un objectif précis et POLITIQUE: l’amnistie de tout les faits liés à la question nationale corse.

Une grande campagne de popularisation de ce thème a été menée depuis 2015 et se poursuit à ce jour sous différentes modalités, le succès de cette campagne a permis d’élargir considérablement le soutien à cette cause, bien au-delà de la seule mouvance nationaliste..

Cette solidarité a un fil conducteur qui date de 40 ans, depuis 1979 et les premiers procès des militants du FLNC.

Notre organisation sous ses différentes formes, Riscossa, Car, Patriottu, Comité Anti Répression, Sulidarità aujourd’hui, s’est toujours tenue d’observer une ligne de conduite politique inscrite dans notre triptyque de lutte, lutte institutionnelle, armée quand elle existait, lutte de masse.

Nous n’avons jamais laissé planer le doute sur nos intentions qui ne seront jamais de briguer une quelconque place ou un quelconque strapontin politique.

Et surtout notre soutien a toujours été en direction de TOUS les prisonniers politiques sans distinctions d’appartenance à une organisation.

Nous n’avons pas changé et notre porte a toujours été ouverte à tous ceux qui, militants ou anciens militants, ont voulu y adhérer.

A cela s’ajoute le « travail de fourmi » quotidien et l’engagement financier conséquent que représentent la prise en charge des frais d’avocats et les mandats mensuels affectés aux détenus. Sans compter les multiples négociations sans compromis engagées avec des officiels français. Nous n’avons pas la mémoire courte mais seulement la passion de servir plutôt que de se servir.

L’amnistie des faits poursuivis, pour nous, concerne les deux volets des condamnations prononcées depuis l’amnistie de 1989, le volet pénal et le volet civil, donc les amendes qui ont été prononcées.

Le soutien aux prisonniers politiques et tout ce que cela implique est la raison d »être de Sulidarità .

Cette lutte ne faillira jamais tant qu’un seul patriote sera persécuté.

L’Associu Sulidarità se joint à l’appel à la mobilisation Isula Morta de 12h à 18h le 4 avril pour la venue d’Emmanuel Macron dans l’île.

#Amnistia #Libertà .

Associu Sulidarità
29 mars 2019

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: