Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Nouvelle réunion de l’assemblée de Corse, hier (jeudi) et aujourd’hui. Une session qui a débuté avec les traditionnelles questions orales, c’était à suivre en direct et en intégralité sur notre antenne.

Les conseillers territoriaux ont ainsi interrogé l’Exécutif sur bon nombre de thématiques. Parmi celles-ci, les centrales de Corse, et leur alimentation. Engagements politiques fiables ou fausses promesses électorales ? Nadine Nivaggioni est revenue sur les annonces faites par Nicolas Sarkozy lors de sa visite en Corse. L’élue Femu A Corsica est revenue sur les préalables nécessaires à l’alimentation à « l’utilisation du fuel léger comme combustible transitoire avant l’arrivée du Gaz Naturel Liquéfié ainsi que l’affectation de 500 millions d’euros pour sécuriser l’approvisionnement énergétique de la Corse ».

Modification de la Programmation Pluriannuelle des Investissements prenant en compte ces nouvelles options politiques, dépôt d’une nouvelle procédure d’autorisation d’exploitation d’une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE) pour la Haute-Corse notamment ou encore nouvelle commande de moteurs, le groupe Femu A Corsica a interrogé Maria Giudicelli pour avoir « la confirmation de la démarche engagée ». Le mouvement souhaitait donc savoir quelles procédures avaient été engagées et si un calendrier pouvait être fourni. Maria Giudicelli a déclaré que la direction d’EDF avait déposé une nouvelle demande ICPE auprès des services de l’Etat le 15 avril dernier. Une réponse qui n’aura pas satisfait Nadine Nivaggioni.

Écoutez Nadine Nivaggioni.

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :