Produit CORSU E RIBELLU

X

Le détail des manifestations à travers lesquelles sera commémoré le 20e anniversaire de la tragédie de Furiani a été dévoilé par le collectif du 5mai, qui est également revenu sur sa récente visite à la FFF.

Le collectif du 5 mai (qui a pris le relais de celui des victimes) a présenté hier matin le programme des cérémonies à travers lesquelles sera commémoré, la semaine prochaine, le 20e anniversaire de la tragédie de Furiani à Bastia. Le 5 mai 1992, une tribune du stade Armand-Cesari, sur la commune de Furiani près de Bastia, s’est effondrée lors de la demi-finale de la Coupe de France, rencontre opposant l’équipe du SC Bastia à l’Olympique de Marseille. Cette catastrophe avait fait 18 morts et plus de 2 200 blessés.

En préambule, Lauda Guidicelli, sa sœur Josepha et Didier Grassi ont tenu à revenir sur la réunion à laquelle ils ont participé jeudi dernier au siège de la Fédération française de football à Paris.

« Au comité de suivi qui a été mis en place (et dont la présidence a été confiée au journaliste Jacques Vendroux) nous avons réaffirmé notre souhait que la sacralisation du 5 mai soit pérennisée à travers la décision de ne plus programmer ce jour-là de matches professionnels. Par contre, et afin que cette date continue de « parler » à l’opinion publique, nous avons proposé, chaque 5 mai des travaux de réflexion (colloques, séminaires, conférences) sur les évolutions du football, notamment à travers son rapport à l’argent, au racisme et à toutes les atteintes dont ont à souffrir certaines valeurs… »

suite et source de l’article

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU