Produits RIBELLI
X

Mardi 17 avril : La rue Abbatucci était trop étroite pour accueillir les quelques 800 personnes venues entourer Gilles Simeoni et Ghjuvan-Battista Arena pour l’inauguration du local de Bastia, en plein cœur de la ville.

L’appel était donné à 18 heures 30 et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a été suivi au-delà les espérances des uns et des autres. Des amis, des sympathisants, des inconnus étaient venus s’amasser dans cette rue perpendiculaire du Boulevard Paoli et du boulevard De Gaulle. Tout était parfaitement mis en place pour que ce rendez-vous, capital dans une campagne, soit une véritable réussite et un véritable succès. Il était le point de départ d’un chemin qui mènera nos deux candidats vers la victoire en Juin, mais il est également le point de départ, au-delà de l’aspect purement politique, qui mènera la Corse sur un chemin apaisé, sur le chemin de la défense et de la prise en compte de ses intérêts les plus fondamentaux.

Comme s’est évertué à le souligner Gilles Simeoni dans un discours emprunt d’émotion , « ce moment ne constitue pas une finalité, il est le point de départ de quelque chose de grand ». Attristé et contrarié par le climat de violence dans lequel baigne la Corse depuis quelques mois voire quelques années, il a rappelé que ce Peuple ne pouvait nullement se résigner à l’accepter. Par ailleurs, convaincu que « nous sommes les héritiers de ceux qui 50 ans avant nous, dont certains sont encore aujourd’hui présents, ont débuté le long combat de reconnaissance de ce Peuple et des luttes qui s’y sont rattachées », Gilles Simeoni a rappelé l’importance de cette élection.

Ce climat de violence, les systèmes clanistes et clientélistes toujours sur pied, une Corse asphyxiée par de nombreux maux et les victoires que constituent les élections municipales 2008, les élections territoriales 2010 et les élections cantonales 2011 doivent pousser l’ensemble des forces vives de ce Pays à continuer le travail entrepris. Conscient des responsabilités que sa candidature et celle de Ghjuvan-Battista Arena incarnent,

Gilles Simeoni a ajouté qu’ « il nous appartient d’être à la hauteur de cette attente, de nous donner les moyens en termes de fonctionnement démocratique, d’élargissement permanent et de clarté dans les engagements de capitaliser ce mouvement profond de la société corse, précisément pour engager la Corse sur des chemins d’espoir, de démocratie et d’émancipation ». Insistant sur le fait que notre mouvement a la capacité à rassembler l’ensemble des corses, au-delà de la logique de parti, au-delà de l’environnement duquel nous sommes issus, notre candidat a déclaré convaincu que « le rêve était à portée de main ». Les centaines de personnes présentes, jeunes ou anciennes, venues de Bastia, du Nebbiu, du Capi Corsu, de Furiani, de Biguglia, de Lucciana et d’ailleurs, ont salué le discours par une salve d’applaudissements.

Le moment fort qu’a constitué cette inauguration va pousser nos deux candidats entourés de centaines de militants à sillonner la circonscription à la rencontre des citoyens, à les convaincre de nous rejoindre sans promesses électorales, sans promesse d’emploi mais à la seule force de nos convictions et de notre infaillible volonté de construire pour nous et nos enfants la Corse dont nous rêvons. Incù Gilles Simeoni è Ghjuvan-Battì Arena, fate vince a Corsica !

Source Site officiel de Campagne

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produits Ribellu