Produits RIBELLI
X

Le 13 avril, Nicolas Sarkozy en visite en Corse annonce le fonctionnement de la centrale de Lucciana au fuel léger. Dans le même temps en tribunal administratif, le Préfet infirme : ce sera du fuel lourd.

Tant pis pour la santé des riverains ! En 2010, l’association U Levante dépose un recours en annulation contre l’arrêté préfectoral autorisant, le 14 septembre 2010, la société EDF à exploiter une centrale électrique sur la commune de Lucciana au fuel lourd. Nous venons, hier (par le biais de Maître Busson, avocat de U Levante et du Collectif) de recevoir la réplique du préfet au tribunal administratif.

Datée du 28 mars 2012, l’État y confirme le fonctionnement de la centrale au fuel lourd. On peut lire (voir fac similé ci-dessous) : “EDF-PEI a obtenu l’autorisation d’exploiter une installation de production d’électricité fonctionnant au fuel lourd sur la commune de Lucciana ». […] Celle-ci ne concernant que ce type de combustible, il ne fait aucun doute qu’aucune autre option n’a pu être envisagée par EDF/PEI.” Et, quelques lignes plus bas (au cas où nous n’aurions pas compris) : “EDF n’a jamais eu l’intention d’examiner d’autres solutions que celle du fioul lourd qu’il a eu l’autorisation, que l’on pourrait traduire par “l’obligation” d’utiliser…” Du discours du 13 avril de Sarkozy à la réalité des écrits, il y a loin de la coupe aux lèvres… et les poumons vont continuer à se remplir de particules noires et cancérigènes.

U Levante

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produits Ribellu