Produits RIBELLI
X

Les médias et les commentateurs ont noté la percée de Marine Le Pen en Corse. Celle-ci est incontestable et témoigne, en Corse comme dans l’ensemble de la France, du désarroi d’une partie considérable de nos concitoyens.

Je note cependant qu’avec 23.24% de voix « Le Pen », la Haute-Corse n’arrive qu’au 22ème rang des départements français, tandis que le 23ème rang est occupé par un département très marqué à gauche, l’Aude. Par ailleurs, en Corse, Nicolas Sarkozy perd six points au premier tour par rapport à 2007, alors que François Hollande progresse corrélativement. Depuis que j’ai atteint l’âge de dix huit ans, je vote à gauche et je crois avoir contribué au progrès de la gauche en Corse depuis quelques années en dirigeant successivement le Conseil Général de la Haute-Corse, la circonscription législative de Corte-Calvi et la Collectivité territoriale de Corse.

Mais nous devons rester très humbles devant ces résultats qui, s’ils marquent un incontestable progrès des idées de gauche, à un niveau d’ailleurs jamais atteint, démontrent que nous sommes encore loin du compte.

Blog Paul Giacobbi

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produits Ribellu