X

Alors que le garde des Sceaux, Michel Mercier, était en visite en Corse jeudi, le FLNC a séquestré un couple de continentaux avant de faire sauter leur maison.

En Corse, Michel Mercier, le ministre de la Justice, a été accueilli d’une drôle de manière. Alors que le garde des Sceaux était en visite en Corse pour se rendre dans les prisons de l’île, le Front de libération national Corse (FLNC) a fait exploser une villa appartenant à un couple de continentaux. L’attentat a eu lieu jeudi dans l’après-midi à Costi-di-Villanova, à 15 km au nord d’Ajaccio. La maison était neuve, les meubles venaient d’être installés et le couple prévoyait de pendre la crémaillère jeudi soir. Jean-Pierre Moulon, 56 ans et son épouse ont été les victimes d’un groupe d’une dizaine de personnes qui « ont pénétré dans le salon » cinq minutes après l’arrivée du couple, a précisé  Moulon. Sous la menace d’armes à feu, ils ont été bâillonnés et emmenés en voiture avant d’être libérés sur les hauteurs du village.

Les terroristes ont ensuite fait sauter la villa à l’aide d’explosifs reliés à une bouteille de gaz. Le FLNC a revendiqué l’attentat. Sur un des murs extérieur de la demeure, on pouvait lire à la peinture noire : « Liberta Pa I Patriotti Soluzione Pulitica FLNC », soit « liberté pour les patriotes, Solution politique ».

Michel Mercier s’est rapidement rendu sur place accompagné du préfet de région, des plus hauts représentants de la justice, de la police et de la gendarmerie corse, et de plusieurs élus, dont le député-maire d’Ajaccio. Le ministre a indiqué à la presse qu’il était venu « soutenir les victimes. […] Nous mettrons tout en œuvre pour retrouver les auteurs. Notre détermination est calme et sereine ».

Toujours actif

Si l’attentat de jeudi tombe en même temps que le déplacement du garde des Sceaux, les actions du FLNC ne sont pas pour autant épisodiques. Depuis janvier, le FLNC a revendiqué deux attentats.

http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/attentat-flnc-vise-des-continentaux-durant-visite-michel-mercier-100885.html

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)