Produits RIBELLI
X

On attendait des remous roses, c’est une vague « bleue marine » qui a touché la Corse-du-Sud, hier. Avec 25,71 % des suffrages (19 081 voix), Marine Le Pen décroche la deuxième place sur le podium départemental.

La présidente du Front National talonne Nicolas Sarkozy (23 623 voix), distance les candidats de gauche : François Hollande (16 540 voix), Jean-Luc Mélenchon (7 191 voix). En dépassant largement le score de son père en 2007 (15,92 %), elle « cartonne » dans les villes de gauche, comme de droite, et elle réalise une belle percée en milieu rural. Des résultats qui montrent que le département est à droite, voir très à droite.

A Ajaccio où le député-maire est à gauche, Marine Le Pen devance François Hollande. A Sartène, fief du président de l’assemblée de Corse, la représentante du FN arrive juste derrière Nicolas Sarkozy. Même schéma à Bonifacio dans une municipalité « rose ».

Autre exemple : Propriano, le FN est à deux petites voix du candidat PS… La liste est longue. La poussée frontiste se confirme dans l’intérieur : à Alata, Sarrola-Carcopino, bastions de gauche, Marine Le Pen arrive en tête ; à Afa, Bastelicaccia, le FN est en deuxième position.

Source et suite de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produits Ribellu