Produit CORSU E RIBELLU

X

Le tribunal administratif de Bastia dans un arrêté du 12 avril a conclu que le maire de Bonifacio a commis une faute en accordant un permis de construire sur le site, classé remarquable, de la Rondinara pour un établissement hôtelier de 54 logements.

La Justice avait été saisie, une fois de plus, par les associations U Levante et ABCDE qui se voient versées, chacunes, 1 500 euros, au titre des dommages et intérêts. corsematin.com

www.ulevante.fr/bunifaziu-le-tribunal-administratif-condamne-la-commune-pour-un-permis-tacite/

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU