Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 8 mars 2019) Au cours des prochaines semaines se tiendront les derniers procès liés à la lutte armée clandestine en Corse.

À ces occasions, et comme annoncé dans la conférence de presse de janvier dernier, Sulidarità appelle à une grande mobilisation du peuple corse pour exiger de l’état français qu’il prenne enfin en compte les revendications massivement exprimées par la société corse, et notamment validées lors des trois dernières consultations électorales successives, qu’il prenne sa part dans le processus d’apaisement initié, de façon unilatérale et sans contrepartie, par le FLNC en 2014.

La paix se construit par des gestes politiques forts que Paris semble actuellement incapable d’accomplir.

Bien au contraire, une dizaine de patriotes sont toujours détenus et pour certains en exil carcéral dans les prisons hexagonales.

Ceux-là subissent une véritable vengeance d’état alors qu’ils pourraient, sans efforts spéciaux, être rapprochés, voire libérés sous conditions.

Per l’amnistia, a mubilisazione !

En outre, l’affaire du FIJAIT incluant les anciens prisonniers politiques corses constitue un signal négatif envoyé à tout notre peuple.

L’heure est donc, pour les Corses dans leur ensemble et pour chacun d’entre nous en particulier, à la mobilisation pour la justice et la dignité.

AMNISTIA PER I PATRIOTTI !

Associu Sulidarità
8 mars 2019



#Corse @KattyBartoli : L’Associu @Sulidarita « restera en première ligne des luttes à venir »

#Corse 10 prisonniers politiques dont 7 à Borgu, des assignés à résidence, des recherchés… Fijait… amendes, procès … #Demucrazia