X

La séance de ce mardi matin a donné lieu à une passe d’armes énergique entre Hyacinthe Mattei et Joseph Castelli. Une virulence très inhabituelle dans un hémicycle où l’opposition est inexistante. Entre le conseiller général d’Ile Rousse et le clan Giacobbi, visiblement, la rupture est consommée. Ce matin, les conseillers généraux n’auront pas eu le temps de s’endormir derrière les écrans plats flambants neufs de leurs IPad, qu’ils ne quittent plus. Il était presque 10 heures.

La séance venait à peine de commencer, pour une journée principalement consacrée à l’adoption du compte administratif 2010. Charge. Les choses n’ont pas tardé. Le temps pour Joseph Castelli de lancer les travaux et de poser la question rituelle – qui veut prendre la parole ? -, Hyacinthe Mattei (notre photo) a saisi la balle au bond. Pour en entrée en matière virulente. « Je ne peux approuver ces rapports, vous vous en doutez bien, a-t-il attaqué tout de go, au sujet des dernières réunions qui ont soldé sa mise à l’écart au sein du département.

Ils ne reflètent en rien la réalité de la réunion ». Silence dans les rangs correctement garnis des élus du département. « Beaucoup de liberté a été prise avec le droit et la tradition républicaine, a poursuivi dans la foulée le conseiller général d’Ile Rousse, qui avait manifestement préparé son intervention avec minutie. Pour le droit, c’est le juge administratif qui le dira ».

source et suite de l’article : http://24ore.club-corsica.com/mattei-castelli-le-clash_19409.html

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)