X

Certains entament leur deuil en se résignant. Ou en se révoltant. Valérie Bozzi, elle, fait face. Le 21 avril dernier, sa mère, Marie-Jeanne, était tuée vers 16 h 10 en plein centre de Porticcio, sur la commune de Grosseto-Prugna par deux hommes qui circulaient à moto. Cet assassinat avait ébranlé la société corse à bien des égards, car un degré supplémentaire était franchi dans la violence. Une nouvelle fois, on tuait impunément sur la voix publique. Une fois encore, une famille devait se vêtir en noir. Mais cette fois, une femme était la cible.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet