Produit CORSU E RIBELLU

X

C’est le journal en ligne « Le point » qui l’annonce : Martin Ottaviani, l’un des membres du commando qui a assassiné le préfet Claude Érignac, le 6 février 1998, en Corse, va retrouver la liberté le 19 avril prochain.

Condamné à 20 ans de prison en 2003 pour avoir été le chauffeur du commando, Ottaviani bénéficie en effet d’une remise en liberté anticipée. Durant un an il devra séjourner en région parisienne muni d’un bracelet électronique ; il effectuera une formation de paysagiste.

Les juges de la chambre d’exécution des peines de la cour d’appel de Paris, contrairement au parquet qui avait fait appel, ont estimé que rien ne justifiait le prolongement de son incarcération. À l’issue de sa formation, Martin Ottaviani pourra retourner vivre en Corse.

En juin 2011, Martin Ottaviani, condamné à 20 ans de réclusion en 2003 comme membre du commando ayant assassiné le haut-fonctionnaire en 1998 à Ajaccio, a rejeté l’accord de la chancellerie pour être transféré dans une prison corse « par solidarité avec les autres membres du commando. 

Martin Ottaviani, qui purge sa peine à la maison centrale de Poissy, dans les Yvelines était libérable en 2014.

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :