Produit CORSU E RIBELLU

X

Fin du procès Pasqualaggi devant la cour d’assises spéciale de Paris. La parole à la défense aujourd’hui dans le procès de Dominique Pasqualaggi et de huit autres militants nationalistes, qui comparaissent depuis le 21 mars devant la cour d’assises spéciale de Paris, pour une série d’attentats commis en Corse et à Aix-en-Provence entre 2004 et 2006, et revendiqués par le FLNC du 22 octobre. Hier au terme d’un réquisitoire qui a duré six heures, l’avocat général Jean françois Ricard a requis contre eux des peines de prison allant de trois à seize ans. Le maximum requis contre Dque Pasqualaggi. Le délibéré est attendu demain.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :