X

Il existe un réel malaise à la Collectivité Territoriale de Corse. Hier, plus de 500 agents de la CTC l’ont publiquement exprimé en tenant la première Assemblée Générale du personnel depuis quinze ans. Chacun le sait, les alternances politiques ont des répercussions sur le fonctionnement d’une administration et le mouvement initié par les agents de la CTC n’est pas une première nationale.

Cependant, il est nécessaire de s’interroger sur les méthodes employées au sein de la Collectivité Territoriale de Corse. Certains ne craignent plus d’évoquer des «chasses aux sorcières » ou encore des « mises au placard » depuis de nombreux mois.

Mon collègue et ami Marcel Francisci, également élu à l’Assemblée, a été le premier à faire publiquement savoir en fin d’année dernière qu’il était inquiet de cette situation. Bien que n’étant pas élu de cette institution, j’espère que l’exécutif fera rapidement œuvre d’apaisement. Il en va d’une bonne administration de la CTC, il en va de l’intérêt des Corses et de la Corse.

http://www.laurent-marcangeli.com/

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)