Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 13 février 2019) Le samedi 09 février, la majorité municipale nous a informé d’un grave problème de sécurité à l’école élémentaire d’Abbazia à la suite d’une réunion sur le réseau électrique au village.

Au vu des éléments dont le Maire nous a fait part, nous avons demandé la transmission du rapport d’expertise de la SOCOTEC de septembre 2017, de diligenter en urgence une nouvelle expertise du bâtiment par une entreprise agrée et nous avons donné notre aval pour la fermeture du préau et du réfectoire de l’école élémentaire d’Abbazia car la sécurité de nos enfants est une priorité.

Nous avons informé la majorité que nous étions disponibles et volontaires pour participer à toutes les réunions et à tous les travaux relatifs à ce grave problème.

Dans la matinée du lundi 11 février, nous avons écrit un courrier au Maire de la commune reprenant in extenso tous ces éléments étant donné que nous n’avions toujours pas reçu le document demandé et que nous n’avions pas été conviés à la réunion avec les autorités académiques.

Nous apprenons ce jour, mercredi 13 février, qu’une commission de sécurité s’est réunie hier soir. Réunion dont personne ne nous a informé et où une nouvelle fois nous n’avons pas été convié.

De plus, nous ne disposons toujours pas du document demandé samedi 09 février (rappelons qu’il suffit de scanner deux feuilles et de les envoyer par mail) et nous ne sommes informés de rien.

C’est justement cette manière de fonctionner qu’a dénoncé la majorité municipale actuelle pendant ses 5 années d’opposition !

Nous constatons malheureusement que la Mairie fonctionne politiquement toujours de la même façon et ce, seulement 10 jours après l’installation de cette nouvelle majorité.

Nous ne pouvons tolérer ce mode de fonctionnement claniste qui ne travaille qu’avec et pour les siens, fonctionnement totalement contraire à toutes les valeurs politiques défendues par le nationalisme corse qui prônent des valeurs de transparence et d’humilité pour que vive la démocratie au profit de TOUS !

La municipalité ne nous informant pas de ce qu’il se passe et ne nous conviant pas à travailler à la résolution de ce problème malgré sa gravité, il est tout de même question de la sécurité des enfants de la commune, nous nous sommes renseignés de notre côté.

Ainsi, nous avons appris que la commission de sécurité réunie hier-soir avait émis un avis défavorable.

Selon le site de la Mairie, le Maire a déclaré lundi « qu’il prendra des mesures provisoires concernant la surveillance et la sécurité des enfants. La Socotec a également été saisie pour se rendre sur le site, aujourd’hui ou demain, et effectuer un nouveau rapport qui sera rendu public. J’insiste sur le fait qu’aucune mesure provisoire ne sera prise si elle ne respecte pas la sécurité des enfants. ».

Y est donc fait mention de transparence à laquelle Monsieur le Maire fait référence à chacune de ses interventions publiques, transparence que nous ne voyons toujours pas…

Et malheureusement que nous ne sommes pas près d’apercevoir à notre avis au vu de ce début de mandature complètement opaque…

Mais y est surtout fait mention de la sécurité des enfants qui ne devaient pas être mis en danger.

Comment se fait-il dès lors que la Mairie ne rende pas public l’avis défavorable de la commission de sécurité et ne prenne pas les mesures nécessaires à la mise en sécurité des enfants ?

Rappelons qu’un avis ne peut être émis de façon partielle seulement sur une partie d’un bâtiment.

Soit c’est dangereux et on doit fermer, soit ça ne l’est pas et on peut rester ouvert.

Pour nous, la sécurité des enfants est réellement une priorité !

Nous demandons donc à Monsieur le Maire et à son équipe municipale :

  • De se mettre en conformité avec leur discours et de transmettre publiquement les informations à leur disposition relatives à la sécurité des enfants de la commune ;
  • À court terme, de profiter de la proximité avec les vacances scolaires pour fermer totalement l’école élémentaire afin d’entreprendre, en mettant en œuvre des procédures d’urgence, des travaux de consolidation et de sécurisation du bâtiment. Ce qui laissera trois semaines et demi afin que celui-ci soit opérationnel en toute sécurité pour la rentrée. Il faut sortir des effets d’annonce et entrer dans l’action immédiatement, les enfants de la commune le méritent. De plus la solution transitoire proposée par la Mairie pour faire manger les enfants n’est pas satisfaisante car elle ne répond pas non plus à toutes les normes de sécurité (pas d’alarmes incendies, pas d’extincteurs…).
  •  À moyen terme, de travailler à l’implantation d’une nouvelle école élémentaire sur la commune dans des locaux neufs pour que nos enfants puissent travailler dans de meilleures conditions et pour faire face à l’augmentation démographique que connaît Prunelli di Fium’Orbu ;
  • À long terme, de trouver les financements nécessaires à la destruction de ces bâtiments amiantés d’un autre temps afin que la commune puisse disposer de ces terrains pour y construire d’autres infrastructures, notamment sportives au vu des besoins exprimés par les associations.

Esteban SALDANA, Conseiller Municipal Per Prunelli de Prunelli di Fium’Orbu

Mme Dominique ANGELI VILLARD, Conseillère Municipale Per Prunelli de Prunelli di Fium’Orbu