Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 13 février 2019) Selon le Collectif PATRIOTTI, Antoine Marchini ancien prisonnier politique corse, a reçu un avis de saisie administrative de 177179.82€ (en date du 31 janvier 2019) . 

Patriotti s’était réuni le samedi 21 juillet 2018 devant la caserne de CRS de Furiani en solidarité avec Antoine Marchini (et d’autres anciens prisonniers politiques), condamné à payer 177.000 euros d’amende pour des attentats contre cette caserne entre 2001 et 2002.



 

++

Le 6 juillet 2001 Le chantier de la caserne des CRS de Furiani visé par un attentat, revendiqué le 1er aout 2011 par le FLNC des anonymes « groupe sans nom ». Selon le témoignage d’ouvriers qui travaillaient sur le chantier, deux fourgons et une moto se sont approchés du site vers 13h10. Un commando, composé d’une demi-douzaine d’hommes cagoulés, leur a demandé de s’éloigner puis a déposé deux charges explosives. La déflagration n’a fait aucune victime

IM000939.JPG

Le jeudi 18 juillet 2002 vers 13h05, à quelques jours de la visite du ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, en Corse, la caserne des CRS alors en construction est visé par une action commando. qui sera revendiqué par le FLNC des anonymes (groupe sans nom)

Le 10 décembre 2006 : Attentat à la voiture piégée en début d’après midi contre le cantonnement de CRS à Furiani, revendiqué par le FLNC du 22 le 31 décembre 2006. La charge a explosé vers 13h15.


#Corse Procès du 2 au 30 mai 2007 de 15 patriotes Corses – FLNC des anonymes #Archive



#Corse Rassemblement ce samedi du Collectif Patriotti devant la caserne des CRS à Furiani pour soutenir d’anciens prisonniers politiques

#Corse – « Resistenza Corsa è Ripressione Francese » – A chì ne semu ?