X
Paul Leonetti, militant de Corsica Libera, a annoncé mercredi, lors d’une conférence de presse, sa participation à l’élection législative dans la 1ère circonscription de Corse-du-Sud. Associé à Paul Quastana, candidat dans la 2 ème circonscription, ils ont présenté le message global que Corsica Libéra fera passer par l’intermédiaire des quatre candidats qui seront présents « dans la bataille des législatives. » C’est une première élection pour Paul Leonetti militant nationaliste, qui se dit prêt à être présent partout « où la Corse doit être représentée« . L’objectif est de porter le message nationaliste au plus haut niveau de l’Etat, peu importe la difficulté, le combat étant une action connue des nationalistes. Si un député nationaliste est élu à l’Assemblée nationale, il ne laisserait pas voter sournoisement l’abrogation des arrêtés Miot. Les députés actuels votés par les Corses et qui représentent la Corse, représentent la République, ils sont à droite, ils sont à gauche, mais ils représentent la République ». Les porte-parole de Corsica Libéra, dénoncent une situation en Corse où progrès technique, productivité, communication… existent de façon exponentielle, mais ou on retrouve tout de même autant de personnes très riches, que de personnes pauvres. Ce qui peut apparaitre comme une fatalité dans le 9.3 Parisien ou dans la banlieue lyonnaise, ça n’a pas lieu d’être ici, parce que nous avons des atouts et des ressources inexistants ailleurs. Nous ne sommes pas victimes de la crise, des cracks boursiers, mais victimes d’une absence de politique de développement économique, alors que tous les moyens d’y pallier y sont. La pauvreté c’est 60 000 pauvres en Corse, les prix qui flambent de+25%, et les salaires sont plus bas …. On retrouve les mêmes symptômes qu’ailleurs, mais les causes sont différentes. Les jeunes sont une préoccupation essentielle du programme des candidats de Corsica Libera. Ils sont les premiers concernés par les territoires en déshérence, le manque de formations adaptées, les filières issues de ces formations…. « Ces jeunes sont en danger dans cette société corse qui se délite. Toutes les catastrophes annoncées depuis 30 ans par les nationalistes se réalisent aujourd’hui » affirment les deux candidats. Paul Quastana et Paul Leonetti se disent les porte-parole désignés par le mouvement Corsica Libera, et ils s’adressent aux Corses, soulignant que « l’entité est le peuple corse et qu’il est en danger parce qu’il est en passe de disparaitre. Le combat de demain sera, tous secteurs confondus : économique, culturel ou social. Les Corses doivent se ressaisir et envoyer un message fort

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet